MUSIQUE – Iyalat : le groupe Tibesti fait son come-back !

 

WhatsApp-Image-2017-04-07-at-14.09.53-785x328 (1)

 

Le groupe Tibesti signe son retour sur la scène musicale, 20 ans de passage à vide pour des raisons inavouées. Le groupe compte reconquérir son public avec un nouvel album intitulé « soleil ».  Composé de 08 titres, abordant divers sujets de société, le nouvel album du groupe Tibesti est un mélange de style Tibesti, world music, musique tchadienne et autres innovations dont ils ont le secret. Travaillé pendant deux ans avec persévérance, endurance et détermination, l’album permettra peut-être au groupe de reprendre sa place sur la scène nationale et internationale.

 

Par le passé, Tibesti considéré comme l’un de meilleurs groupes musicaux du pays dû à son originalité musicale, à l’authenticité de son style et surtout aux talents qui le constitue a fait la fierté de la musique tchadienne. Les tubes comme “femme africaine”, “Gospa”, “Tibesti”, “Pa-seï” sont rentrés dans le répertoire musical populaire tchadien. Aujourd’hui à défaut de quelques artistes, dont feu Diego le maestro, Tibesti a fait appel à des jeunes pour insuffler une nouvelle dynamique au groupe et faire face à la concurrence de la nouvelle génération. « Les fans nous ont incités à revenir sur la scène et nous sommes de retour pour eux » a déclaré Emmanuel  Ndobalet dit My Tchek. Selon  lui, le groupe Tibesti a besoin de soutien de toute nature pour relever le défi.

 

Bientôt, ils seront en concert dans quelques villes, des dates sont retenues pur Koumra, Doba, Moundou, Bongor et N’Djamena avec comme principal leitmotiv de reconquérir le public. Tibesti aura à faire oublier au public les 20 ans d’absence sur la scène, prouver à la nouvelle génération que Tibesti n’est pas un mythe.

 

Nesta Yamgoto

 

 

Source : www.tchadinfos.com

 

Tchadinfos.com (Tchad)

 

 

A lire aussi:

 

BURKINA – Kunde 2017: Dez Altino, Idak Bassavé et Imilo Lechanceux en lice pour l’or

 

JOHN ARCADIUS: « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à l’étranger et je reviens »

 

MUSIQUE – Pas vente à Abidjan pour ses CD sans sticker : le Burida prévient Serges Kassy

Commentaires