SENEGAL – Bamba Fall provisoirement libre, retour sur le premier jalon d’un long combat judiciaire

Bamba Fall a été libéré, provisoirement, ce lundi matin après que le Parquet général ait renoncé à son pourvoi en cassation. Le maire de la Medina pourra rentrer chez lui ainsi que les autres co-prévenus.

 

bamba-fall-696x464

 

La joie colorée d’espoir fut brève. Lorsque la liberté provisoire fut prononcée un matin de 28 mars 2017 (11h), les partisans de Bamba Fall avaient manifesté, par des pas de danse et des cris de joie, leur soulagement.

 

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar avait alors ordonné la libération de Bamba Fall et ses co-détenus mais le Parquet général s’était pourvu en cassation, ce qui anéantissait l’espoir de ces derniers.

Aujourd’hui, le maire de la Medina a pu retrouver cet espoir de liberté puis que le Parquet a renoncé à ce pourvoi en cassation. Des raisons avancées: sa santé, les sorties répétitives des opposants politiques condamnant son incarcération et celui d’autres politiques comme Khalifa Sall.

 

Les avocats de l’édile de la Médina, à l’image de Me Bamba Cissé, ont salué cette décision de la Cour mais comptent, inéluctablement, continuer le combat car «la prochaine étape c’est de suivre la procédure jusqu’à accéder au non-lieu parce que les choses ne se limitent pas à la liberté provisoire».

 

En attendant donc, que d’autres jalons soient posés dans ce combat judiciaire, le maire de la Médina pourra retrouver ses proches qu’il avait quittés depuis ce début d’année après que l’enquête sur le saccage de la Maison du Parti Socialiste l’ait désigné comme présumé coupable.

 

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Mimi Touré de retour à Grand-Yoff » Nous allons accélérer la transparence, la lutte contre la corruption… »

 

SENEGAL – Bilan du rassemblement de « Y’ en marre »: Fadel Barro défie le Président Macky Sall

 

SENEGAL – Décret N° 2003-101 du 13 mars 2003: Comment Abdoulaye Wade et Macky Sall « lavent » Khalifa Sall

 

SENEGAL – Réflexion : Mobilisation artificielle ou achetée, stop à l’arnaque politicienne

Commentaires