MADAGASCAR – Dialogue politique – L’Union européenne injecte 122 millions d’euros

Quatre conventions pour 122 millions d’euros ont été signées à Antsiranana hier, lors du 5e dialogue politique. Le décaissement est prévu cette année.

 

Dialogue-1

Le courant passe entre l’Union européenne (UE) et Madagascar. Le cinquième dialogue politique organisé à Antsiranana marque une nouvelle étape dans le soutien des bailleurs de fonds dans le développement de la Grande île. À l’issue de cette rencontre organisée à l’Hôtel de ville de la capitale du Nord, quatre conventions de financement d’un total de

122 millions d’euros ont été signées hier. Ces montants figurent dans le programme indicatif national du 11e Fonds européens de développement (FED) alloué à Madagascar, dont le montant total s’élève à 518 mil­lions d’euros.

 

« Depuis 2014, l’État malga­che est engagé sur tous les fronts. Néanmoins, il est impératif de mettre les bouchées doubles pour que les efforts puissent se concrétiser pour chaque Malgache, et pour qu’ils puissent profiter à tous les échelons de la société. Maintenant, Madagascar est sur sa lancée de trajectoire de relance économique », a déclaré le président Hery Rajaonari­mampianina à l’ouverture de cette rencontre.

 

Le dialogue politique a vu une forte participation des responsables étatiques. Mis à part le chef d’État et le Premier ministre Olivier Mahafaly, treize membres du gouvernement ont
fait le déplacement dans la ville d’Antsiranana. Et du côté de l’Union européenne, l’on a aperçu plusieurs ambassadeurs des États membres de l’UE, comme celui de La France, de l’Allemagne, du Royaume Uni, de l’Espagne, et bien évidemment, Antonio Sanchez-Benedito, ambassadeur et chef de délégation de l’UE à Madagascar.

 

Convention de financement

 

Lors de sa prise de parole, ce diplomate a rassuré que les efforts entrepris par le gouvernement malgache en termes de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption ont progressé. « Nous avons constaté de réelles avancées dans les engagements pris par le gouvernement malgache. Il est temps de relancer les engagements et d’avancer ensemble pour un vrai développement », a déclaré Antonio Sanchez-Benedito, ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar.

 

Ces conventions de financement confirment ainsi les efforts entrepris par le gouvernement et la volonté de l’Union européenne à soutenir la Grande ile dans ses projets de développement, et seraient la clé de voûte de cette forme de coopération avec l’Union européenne.

 

Dans ce sens, une enveloppe de 50 millions d’euros sera destinée au programme d’Appui au Financement de l’Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Nord de Madagascar (AFAFI-Nord). 40 millions d’euros seront dédiés au programme de renforcement Institutionnel vers le Déve­lop­pement de la Résilience Agricole (RINDRA). Les deux autres conventions concernent un appui budgétaire de 30 millions d’euros au titre de l’année 2017 et 2018. Ce qui va permettre au gouvernement d’améliorer la qualité des services publics pour la population, et une facilité de coopération technique de 2 millions d’euros qui permettra d’appuyer les renforcements de capacité du capital humain.

 

« Le décaissement de ces financements est prévu pour cette année », a confirmé le ministre des Finances et du budget Gervais Rakotoari­manana, et, néanmoins, ordonnateur national du FED. À l’heure actuelle, plus de 79,5 millions d’euros ont été déjà décaissés.

 

Lova Rafidiarisoa

 

 

 

Source : http://www.lexpressmada.com

 

L’Express de Madagascar (Madagascar)

 

 

 

A lire aussi:

 

 

MADAGASCAR – Code de la communication – Le glas sonne pour la presse et la démocratie

 

Madagascar se retire des Jeux des îles de l’océan Indien à La Réunion

 

MADAGASCAR / MUSIQUE – Le roi du salegy règne sur les savanes africaines

Commentaires