BURKINA – Pour « gestion inacceptable » de la Présidence du Faso, l’ASCE-LC somme Michel Kafando de rembourser près de 4 milliards de FCFA

 

MICHEL-KAFANDO

Dans son dernier rapport, l’Autorité supérieure de contrôle de l’État et de la lutte contre la corruption a recommandé que l’ex Président du Faso rembourse la somme de 3 827 000 000 F CFA correspondant au montant total des retraits ou des paiements effectués par chèque sans pièces justificatives. L’audit de la Présidence du Faso par l’Asce-LC a révélé les insuffisances suivantes :

– la gestion à l’informel du patrimoine immobilier de la Présidence ;

– l’ouverture tous azimuts de comptes de dépôt confiés à des gérants qui ne sont pas des comptables publics ;

– les dépassements budgétaires énormes ;

– les charges locatives (villas) et les consommations d’eau, d’électricité et de téléphone non surveillées ;

– l’absence de description des postes, de manuels de procédures administratives.

Selon le rapport de l’institution dirigée par Luc Marius Ibriga, cette situation est inacceptable dans un pays aux ressources limitées et surtout dans une institution aussi prestigieuse qu’est la Présidence du Faso. Une situation qui engendre des risques élevés de concussion, de corruption et de fraude, de perte de matériel, et de pertes financières.

 

Source: Rapport 2015 asce-lc

 

 

Source: http://omegabf.info

 

Omega Fm (Burkina)

 

A lire aussi:

 

BURKINA – SIAO: l’agent comptable et le caissier sommés de rembourser plus de 200 millions de FCFA

 

BURKINA – Gouvernement Tiao: les accusés risquent des peines allant de 10 à 20 ans de prison

 

BURKINA – Gilbert Ouédraogo: « Aller voir quelqu’un ne veut pas dire absoudre la personne»

 

BURKINA – Le jugement de Blaise Compaoré programmé pour le 27 avril

 

ALLEMAGNE – L’Arbre de l’intégrité burkinabè désormais au bord du Rhin

Commentaires