CÔTE D’IVOIRE – CONFUSION A LA PRIMATURE : un conseiller d’Amadou Gon critique Marwane Ben Yahmed, et dit assumer

Alphonse-SORO

Contacté ce vendredi 9 juin 2017 en soirée par L’Intelligent d’Abidjan, suite à un post publié sur son mur Facebook, Alphonse Soro, conseiller du Premier ministre a indiqué que son compte n’a pas été piraté.Il a confirmé les propos tenus ci-dessous, et à travers lesquels il critique l’éditorial de Marwane Ben Yahmed, qu’il trouve « tendancieux, provocateur et accusateur à l’endroit du Président de l’Assemblée Nationale Monsieur Guillaume SORO et non pour la recherche de la vérité comme vous le prétendez ».

 

« Non,  mon compte n’a pas été piraté. J’assume. Je m’étais  adressé par le passé  aux  gens (des proches de Guillaume Soro)  qui étaient  pressés par rapport à la succession  pour leur  dire que je n’étais pas d’accord.  Maintenant si un journaliste dérape et que je l’interpelle, est ce que ce n’est pas honnête ? », a justifié Alphonse Soro.
Cette sortie est pourtant perçue comme une amorce de retour à la maison pour ce cadre des Forces nouvelles, autrefois proche de Guillaume Soro, mais en rupture de ban depuis quelques temps avec le Président de l’Assemblée nationale.

 

Elle semble créer une sorte de confusion dans la maison Gon, alors que jusqu’à présent l’entourage du Premier ministre souvent indexé et mis en cause, n’avait pas du tout réagi.

 

Même s’il a pris soin de ne pas mentionner ses fonctions auprès du Premier ministre, Alphonse Soro est-il en mission commandée, ou bien a-t-il agi tout seul en prenant le risque de ne même pas consulter son patron, le chef du gouvernement, dans une affaire aussi délicate où l’extérieur est susceptible de ne considérer que sa qualité de Conseiller du Premier ministre, chef de gouvernement, et non son statut de simple citoyen ou ex-député libre de tout engagement administratif et professionnel ?

 

[ Le post d’Alphonse Soro ]

Post-Alphonse Soro

«  A MARWANE !

 

Lecteur assidu de JA, j’ai lu à chaud comme à froid celui de la semaine. Le contenu global reste conforme et fourni comme d’habitude.

 

Je marque, en revanche, ma surprise pour l’éditorial de la semaine que je ne cesse de lire et relire avec souvent l’impression d’être plongé dans certains journaux de la presse locale.

 

Cher Marwane, Ce serait faillir intellectuellement et même de la couardise que de ne pas vous dire que votre édito est tendancieux, provocateur et accusateur à l’endroit du Président de l’Assemblée Nationale Monsieur Guillaume SORO et non pour la recherche de la vérité comme vous le prétendez.

 

Relisez-vous bien et à froid et vous comprendrez l’hystérie médiatique locale qui en a suivi ainsi que les accusations de manipulation dont parlent certains…

 

Cordialement !

Alphonse SORO »

 

 

C. K. et T.A.B

 

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – FRANCE : Tête-à-tête Ouattara-Macron le 11 juin prochain

 

CÔTE D’IVOIRE – DE LA REBELLION A NOS JOURS : décryptage de la stratégie politique et de communication de Soro face aux crises

 

CÔTE D’IVOIRE – Le peuple Andôh revendique son identité : ni Baoulé musulman, ni Agni « façon-façon »

 

Le phénomène Macron est-il possible en Côte d’Ivoire ?

Commentaires