GAMBIE – Le Sénégal accuse des forces extérieures de vouloir déstabiliser la Gambie

 

macky

 

A peine la parenthèse Ebola refermée, le Sénégal du président Macky Sall s’engage sur un nouveau front. Le pays de la Téranga accuse -sans nommer- des forces extérieures de vouloir abréger la gouvernance du nouveau président de Gambie Adama Barrow, successeur de l’iconoclaste et ubuesque Yahya Jammeh, contraint de quitter en janvier dernier le pouvoir après avoir été battu dans les urnes.

 

« Il y a de réelles menaces de déstabilisation en Gambie ». C’est en ces termes que le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye a lancé l’alerte. Il était en compagnie de son homologue français, Jean-Yves Le Drian, en visite à Dakar hier.

 

« L’Afrique et la communauté internationale ont la responsabilité d’accompagner le nouveau régime, de le sécuriser, de sécuriser la région pour permettre au président nouveau de réaliser les objectifs qu’il s’est fixé en se présentant comme candidat à l’élection présidentielle et en étant élu par le peuple gambien », a rappelé le chef de la diplomatie sénégalaise.

 

« Donc nous ne pouvons pas accepter que ce pays soit déstabilisé par quelles que forces qu’elles soient, depuis l’extérieur. C’est pourquoi, avec la Cedeao, nous sommes pour que le nouveau régime soit accompagné par la force de la Cedeao et nous y travaillons avec tous nos partenaires internationaux y compris avec l’Union africaine et les Nations unies », a répondu Jean-Yves Le Drian assurant que « le président Barrow a été élu démocratiquement et le droit doit être respecté ».

 

Récemment, à Kanilaï, village natal de Jammeh situé à la frontière sud du pays, non loin de la Casamanace, les populations se sont soulevées contre la présence des forces de la Cedeao faisant un mort.

 

Par Mamadou Savané

 

 

Source : http://www.mediaguinee.net

 

 Media Guinée.Com (Guinée)

 

 

 

A lire aussi:

 

GAMBIE – Les rebelles et les villageois pro-Yaya Jammeh s’opposent à des recherches à Kanilai

 

GAMBIE – « Les soldats de la CEDEAO resteront en Gambie pour chercher des dépôts d’armes » Marcel Alain de SOUZA

 

Exil de Jammeh en Guinée Equatoriale: « Il n’a jamais été question de le recevoir », Dr Mansogo Alo

Commentaires