RD CONGO – NATIONALITÉ DE KATUMBI : O. KAMITATU dénonce un montage grossier

Le régime de Kinshasa s’est inscrit dans un schéma d’exclure définitivement de la scène politique congolaise un candidat déclaré à la présidentielle. Pour ce faire, la Majorité présidentielle use et abuse du pouvoir.

 

Katumbi

Depuis le fameux dossier de 600 mercenaires américains toujours introuvables et celui relatif à l’affaire Stoupis, la Majorité présidentielle n’enregistre que revers sur revers. La dernière trouvaille des officines du pouvoir de Kinshasa est celle de vouloir attribuer à Moïse Katumbi la nationalité italienne.

 

En réponse à cette imputation dommageable à l’endroit du candidat déclaré à la prochaine présidentielle, Olivier Kamitatu a tenu une conférence de presse hier lundi à Bruxelles, au cours de laquelle il a balayé d’un revers de la main toutes les allégations avancées par le ministre congolais de la Justice sur une supposée nationalité étrangère que détiendrait Moïse Katumbi. Il a agi en sa qualité de porte-parole de ce dernier.

 

Détruisant une à une les affirmations d’Alexis Ntambwe Mwamba, Olivier Kamitatu a présenté de faux documents, fabriqués par des officines du régime de Kinshasa, attribuant faussement à Moïse Katumbi la nationalité italienne. Sans circonlocutions, Olivier Kamitatu a soutenu urbi et orbi que l’homme des penaltys ne détient que la seule nationalité congolaise. En attendant de produire toutes les preuves lors du dépôt de sa candidature à la présidence de la République, Olivier Kamitatu est resté serein : « Moïse Katumbi est Congolais. Il n’a jamais eu d’autres nationalités étrangères ». Dans la foulée, il a mis en garde les délateurs : « Nul ne peut remettre en cause la nationalité congolaise de Moïse Katumbi ».

 

Le Potentiel

 

 

Source : http://www.lepotentielonline.com

 

Le Potentiel (RD Congo)

 

 

 

A lire aussi:

 

RD CONGO – LE PAYS VA TRÈS MAL, DEBOUT CONGOLAIS: Un message percutant des évêques congolais

 

RD CONGO – TENUE D’ÉLECTIONS EN DÉCEMBRE 2017 : Félix Tshisekedi répond à J. Kabila

 

ANGOLA-RDC : Le malaise est profond

Commentaires