ACCORDS CÔTE D’IVOIRE-MAROC : Des difficultés mises à nue

 

Audience-SE-Mounia-Boucetta-Maroc-Côte-d-ivoire-696x464

 

« Il est important de signer des accords mais surtout d’évaluer leur mise en œuvre. C’est ce que S.E Mounia Boucetta a eu à faire à l’occasion de cette visite, compte tenu des exigences des deux chefs d’Etats. Nous allons jouer notre rôle d’accompagnement, de ministère-point focal, de porte d’entrée, pour veiller à ce que toutes les difficultés au niveau des différents projets soient levées ». Ces propos ont été tenus par Amon Tano Ministre des Affaires étrangères de Côte d’Ivoire après avoir pris la pleine mesure des difficultés relevées par la Secrétaire d’Etat auprès du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Royaume du Maroc SEM  Mounia Boucetta. Et ce,  au terme d’une visite d’évaluation de deux jours en terre ivoirienne.

 

Amon Tanoh a réaffirmé la volonté du gouvernement ivoirien à s’impliquer totalement à la mise en œuvre des différents accords. Il a ajouté : « Au niveau du foncier, des difficultés ont été notées et nous allons y remédier. Au niveau de la baie de Cocody également, qui est un dossier très technique qui nécessite une expertise technique importante, la volonté politique des deux pays est présente et va faire en sorte qu’aucun dossier ne prenne du retard dans son exécution ». La diplomate Marocaine arrivée en Côte d’Ivoire le 27 juillet 2017, a dit avoir été mandatée par le Roi du Maroc Sa Majesté Mohamed VI afin de passer en revue, en compagnie des autorités ivoiriennes, les différents accords signés dans le cadre de la coopération entre les deux États et d’apprécier leurs mises en œuvre effective. Pour cette deuxième journée qui marque la fin de sa visite, l’émissaire de sa Majesté, sa délégation et les autorités ivoiriennes ont visité le centre de formation professionnelle de Yopougon où se tiennent des travaux d’extension et le chantier du groupe ‘’Alliances’’.

 

TAB avec MS

 

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 
 
A lire aussi:

 

GESTION DU PORT D’OWENDO : Bolloré porte plainte contre le Gabon en France

Commentaires