BENIN – L’enlèvement des véhicules d’occasion en transit soumis au PVI

 

Parc de regroupement de véhicules en transit - BéninParc de regroupement de véhicules en transit – Bénin

 

Par arrêté interministériel n°028/MIT-MEF/DC/SGM/PAC/DGDDI/SA/021 SGG 17 en date du 10 juillet 2017, le Ministre des infrastructures et des transports et le Ministre de l’économie et des finances ont fixé de nouveaux barèmes des tarifs, taxes, et redevances des prestations d’enlèvement des véhicules d’occasion en transit au Port Autonome de Cotonou et aux frontières terrestres. Cet arrêté interministériel vient officiellement mettre le « secteur » des véhicules d’occasion en transit dans le giron du Programme de Vérification des Importation (PVI) mis en œuvre au Port de Cotonou par la Société Bénin Control SA.

 

« La société Bénin Control SA en collaboration avec la douane, assure le suivi électronique des véhicules d’occasion en transit, et ce, avec l’appui du personnel militaire, pour la sécurisation des parcs et des corridors de transit. A ce titre, la Société Bénin Control SA bénéficie d’un accès libre à tous les parcs de vente et de regroupement des véhicules d’occasion », précise l’article 2 de l’arrêté interministériel signé des Ministres Romuald Wadagni et Hervé Hèhomey.

A l’article 4, l’arrêté interministériel précise également que l’organisation du convoyage des véhicules d’occasion des parcs de vente vers les parcs de regroupement et la gestion des conducteurs prestataires sont confiées aux fonctionnaires des douanes avec l’appui des militaires.

 

QuiD du nouveau barème d’enlèvement des véhicules d’occasion ?

 

Selon l’arrêté interministériel, au Port Autonome de Cotonou, les tarifs, taxes et redevances des prestations applicables pour l’enlèvement de véhicules d’occasion en direction des pays de l’hinterland s’élèvent à 194.500 fcfa pour les véhicules légers et à 198.500 fcfa pour les poids lourds, avec une consignation remboursable de 110.500 fcfa. Dans les pays côtiers par contre, le barème est de 305.000 fcfa pour les véhicules légers et 309.000 fcfa pour les poids lourds.

 

Aux frontières terrestres du Bénin, les véhicules d’occasion en transit seront désormais soumis à un barème qui s’élève à 211.356 fcfa pour les pays de l’hinterland et à 211.356 fcfa pour les pays côtiers. Ces frais d’enlèvement sont payés au guichet unique (SEGUB) sur la base des informations préalablement fournies par la douane. « La Taxe sur Valeur Ajoutée sera prélevée à la source par la SEGUB et reversée au Trésor Public » peut-on lire dans l’arrêté interministériel en son article 5.

 

 

                                                                                                  Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

                                                                                                                                             A lire aussi:

 

Commentaires