BENIN – Tentative d’arrestation de Lehady Soglo: Me Robert Dossou s’indigne et met en garde

 

robert-dossou-750x430

 

L’ancien batonnier et ancien président de la cour constitutionnelle du Bénin, l’avocat Robert Dossou s’est exprimé sur la tentative d’arrestation dont a fait l’objet l’après-midi du vendredi 28 juillet 2017, le désormais ex-maire de la municipalité de Cotonou Lehady Soglo. Avocat conseil de ce dernier dans l’affaire qui l’oppose aux frondeurs de la Renaissance du Bénin, Maître Robert Dossou a fait savoir toute son inquiétude et son indignation sur la situation.

 

Pour Me Robert Dossou, la situation qui a prévalu dans cette tentative d’arrestation du président de la Renaissance du Bénin est inédite car, explique-t-il, “les coïncidences sont nombreuses et c’est pas bon”. Pour lui, lorsqu’on a un reproche à faire à quelqu’un, “il faut lui notifier ce qu’on lui reproche, lui laisser le temps de préparer sa défense” mais on ne s’en prend pas à quelqu’un comme-çà  tel le cas vécu ce vendredi après-midi.

 

A ce train-là, nous sommes tous exposés. N’importe qui peut voir sa maison envahie de soldat ou de policier et on peut l’arrêter et l’enfermer pour n’importe quoi.

 

Donnant l’exemple de Valentin Somassè injustement mis en prison et n’ayant même pas pu assister aux obsèques de sa femme décédée pendant sa détention, Robert Dossou se dit outragé par cette tentative d’arrestation dont  les réelles raisons sont encore gardées secrètes. Et dans un pays comme le nôtre où “le contradictoire ne peut pas être appliqué préalablement à ces choses-là dans les fonctions respectables que les gens occupent” alors, “nous sommes menacés et en ce moment-là“, fait-il savoir avant de poursuivre : “moi militant des droits de l’homme et militant du droit tout cour, je suis obligé de m’engager“.

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

                                                                                                                                             A lire aussi:

Commentaires