ETATS-UNIS – L’Ambassade du Niger sensibilise la communauté nigérienne sur les nouvelles réformes de l’immigration américaine

 

PanelAmbassade1

Fidèle à son habitude d’être toujours à l’écoute et à côté de la communauté nigérienne, de prendre à bras le corps tous les problèmes qui se posent à cette communauté vivant aux Etats Unis afin qu’ensemble, ils trouvent les voies et moyens de les solutionner, l’Ambassadeur du Niger aux USA, Son Excellence Prof Hassana Alidou a organisé a Harrisburg Pennsylvanie (USA)  le samedi 01 Juillet 2017 à l’intention des Nigériens résidant aux USA, un séminaire sur les nouvelles réformes de l’immigration américaine.

Le but de cette réunion des Nigériens aux USA est surtout de leur faire comprendre les nouvelles réformes de l’immigration aux USA introduites par la nouvelle administration Trump.

 

En effet, la lutte contre l’immigration et surtout l’immigration illégale était l’un des thèmes de campagne du Président Trump. Cette politique a été approuvée par la majorité des Américains qui l’ont élu. Et depuis lors, une véritable chasse à l’homme (l’immigré clandestin) a été organisée et sans ménagement.

L’Ambassadeur du Niger, qui a à cœur d’éviter une humiliation à nos nombreux compatriotes résidants sur le sol américain, souhaite à travers ce séminaire leur donner les meilleures informations sur cette nouvelle loi et les mesures idoines à prendre pour y faire face. L’ambassade voudrait réitérer l’importance de l’immigration et du respect des lois et règlements aux USA pour les ressortissants du Niger.

 

Conusa2017Membre

Tout un travail de réflexion a été élaboré par le CONUSA et l’ambassade est disposée à accompagner le haut conseil des Nigériens aux USA.

Pour Son Excellence Prof Hassana Alidou, « l’information doit être comprise et prise en compte par des ambassadeurs relais au sein de la communauté nigérienne pour faire passer le maximum de messages afin que les Nigériens vivant aux USA comprennent comment se comporter et surtout vivre aux USA ».

Elle a, dans son adresse remerciée vivement ceux et celles qui ont effectué le déplacement avant de leur transmettre les salutations du Président de la République, Issoufou Mahamadou, du Premier Ministre, Brigi Rafini et du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Ibrahim Yacoubou. Elle a particulièrement remercié le bon Dieu afin qu’il bénisse la communauté nigérienne, qu’il la protège en descendant sur cette communauté sa Grâce infinie afin qu’elle continue de rester unie et solidaire.

 

 

L’ambassade a-t-elle réaffirme reste solidaire pour accompagner la communauté nigérienne dans cette épreuve aussi délicate qu’est l’immigration.

 

Elle a rappelé à l’assistance l’importante réunion que l’ambassade du Niger aux USA a eue avec le desk officier du département d’Etat Mr. Doug Johnston en présence de l’avocat expert Mr. Samuel Adewisi sur les questions d’immigration en présence des membres du CONUSA le Jeudi 29 Juin 2017 dans la salle de réunion de l’ambassade du Niger.

 

L’avocat a été reconnu par le département d’état par rapport aux questions d’immigration et l’a recommandé à l’ambassade du Niger afin qu’il explique à la communauté nigérienne les nouvelles lois et règlements en matière d’immigration. Cet avocat a été engagé par l’ambassade afin d’expliquer et donner l’opportunité a la communauté de lui poser toutes les questions relatives à l’immigration aux USA.

Lors de cette réunion, l’avocat expert de l’immigration a évoqué plusieurs points importants liés à l’immigration.

 Il a rappelé à l’assistance, qu’il n’y a aucune honte à poser des questions quelconques à un avocat sur les lois de l’immigration. Il a réitéré l’aspect de la confidentialité entre un client et son avocat de l’immigration.

 

ParticipantSeminer2017

La communauté d’immigrés a plus tendance à poser des questions aux frères et amis par rapport à leurs cas personnels d’immigration, il est important de savoir que seul un avocat peut vous expliquer ce qu’il faut faire et quelle attitude adopter. L’avocat a expliqué à la communauté l’importance de solliciter un avocat, même s’il faut payer les frais de consultation. Car, cela pourrait éventuellement vous aider à long terme, surtout à éviter tous les problèmes dans le futur lorsqu’il s’agira de régularisations des documents officiels de résidence aux USA.

 

Pour lui, aux USA, n’importe qui peut appeler les services d’immigrations et dénoncer une immigration sans documents et cela pourrait entrainer une détention et déportation si l’immigrant en question est en situation irrégulière. Il faut donc prendre garde.

L’avocat s’est ensuite appesanti sur 3 points importants de la nouvelle loi sur l’immigration.

Il s’agit de « Protéger la Nation des USA contre l’infiltration du terrorisme international (Ordre Exécutif de la Maison Blanche) ;

renforcer la sécurité publique à l’intérieur des Etats unis (Ordre Exécutif de la Maison Blanche) ;

la sécurité des frontières américaines (Ordre Exécutif de la Maison Blanche).

 

Sur une des dispositions de la nouvelle loi, un officier de l’immigration pourrait prendre une décision de ne pas donner l’opportunité à un immigré clandestin de voir un juge. Or, dans les anciennes lois, chaque immigré détenu, avait le droit de comparaitre devant le juge. Aujourd’hui, si l’officier pense que vous êtes un danger pour la sécurité des USA, vous pouvez perdre votre privilège de voir un juge.

Citant la nouvelle loi, l’avocat indique si vous avez été coupable d’une offense, n’importe quel officier de police dont l’Etat coopère avec l’immigration, doit notifier votre arrestation immédiatement à ICE et la rigueur de la loi vous sera appliqué automatiquement au niveau de l’immigration qui pourrait déclencher toute la procédure de détention et déportation vers votre pays.

 

Sous l’administration du Président OBAMA, la plupart des Etats n’avaient pas accepté de coopérer avec l’Etat fédéral sur les nouvelles réformes de l’immigration, maintenant sous la nouvelle administration, les fonds fédéraux vont être gelés pour les différents Etats qui refusent de mettre en application la loi fédérale sur l’immigration afin de forcer les différents Etats à s’aligner sur la loi fédérale.

L’avocat a expliqué de long en large, les différentes offenses criminelles qui font partie désormais des nouvelles réformes.

Il s’agit entre autres d’écrire des chèques sans provisions, conduire un véhicule sans permis ou alors un faux permis, falsifications de faux permis de conduire et faux permis de travail, fabrication de fausse carte de sécurité sociale qui vous permette de travailler ou d’ouvrir un compte. Il y a également tout ce qui constitue une offense grave, comme la drogue, un crime violent, une fraude de carte de crédit. Il est strictement interdit de travailler avec les documents d’un autre immigré, etc.

Quand vous débarquez aux USA, l’officier d’immigration a le droit de décider si oui ou non il estime que vous pouvez rentrer ou non aux USA.

Les officiers d’immigration ont l’autorisation de prendre votre téléphone et consulter le contenu de votre page FACEBOOK, WHATSAPP et même regarder le contenu de votre ordinateur Laptop. Ils n’ont même pas besoin d’un mandat de justice pour consulter tous vos appareils.

 

L’officier a le droit de vous poser des questions telles que votre opinion politique et surtout le but de votre présence aux USA. Si vous refusez que l’officier consulte vos appareils, il pourrait décider immédiatement de vous faire refouler malgré votre visa en bonne et due forme.

 

PanelAmbassadeMainPix

En cas de problème avec les autorités de l’immigration, l’avocat conseil a expliqué que tout immigré en détention pourrait bénéficier d’une représentation fournie par une organisation caritative à titre gracieux, mais, il y a également l’option de retenir les services d’un avocat, bien entendu, cela va générer des coûts, si le détenu ne peut pas payer les frais, il pourrait demander un plan d’échéance afin de payer les services de l’avocat.

L’avocat a enfin attiré l’attention de la communauté nigérienne sur l’utilisation des réseaux sociaux, un outil que les services de l’immigration utilisent pour connaitre le caractère des activités des immigrés.

 

Pour leurs parts, le président du CONUSA Mr. Mr. SEYBOU et l’Ambassadeur du Niger aux USA Son Excellence Prof Hassana Alidou, ont tour à tour, attiré l’attention des uns et des autres sur l’utilisation de ces réseaux, sur la tolérance, sur la manière à laquelle la communauté utilise ces outils, le respect mutuel et surtout une grande sagesse et une représentation positive de nous-mêmes et de notre pays.

 

Intervenant à la clôture de ce séminaire sur les nouvelles réformes de l’immigration, le premier conseiller de l’Ambassade du Niger, Monsieur Maman Fifi Bachir a remercie l’avocat conseil, les membres du panel et surtout la communauté qui a fait le déplacement afin d’être édifiée sur les lois et règlements du pays hôte. Tant que la communauté arrive à respecter ces lois cela va arranger tout le monde. Notre ambassade est disponible pour chercher les informations pertinentes qui puissent aider à vivre dans le pays hôte.

 

ParticipantSeminerAlichaibou2017

Il est important de souligner qu’une fois que l’ambassade est informée de la détention d’un citoyen, le premier acte est de s’informer sur les raisons de la détention. Ensuite l’Ambassade a l’obligation de coopérer avec les autorités américaines.

Enfin une fois un citoyen détenu, la première action et de faire valoir le droit de parler à son ambassade.

En cas de déportation, c’est la responsabilité de l’ambassade d’informer le gouvernement du Niger et le CONUSA de tout citoyen dans cette situation.

A noter au cours de cette importante réunion, la présence massive de femmes nigériennes qui se sont mobilisées. Le genre ici est pris en compte et l’ambassade est prête à les accompagner dans leurs actions aux USA.

 

 

Source :http://www.tamtaminfo.com

 

Tam Tam Info (Niger)

 

 

A lire aussi:

 

NIGER – Développent des NTICs “Je rêve d’une véritable révolution, déclare M. Ibrahim Guimba Saidou

 

NIGER – Faisons front commun contre les pyromanes

 

NIGER – Gorou Banda, un gouffre financier inutile

Commentaires