La Centrafrique à #Abidjan207 : l’appel de l’artiste PENDERE-Yé aux hommes politiques

Frédéric-Jospin dit "PENDERE-Yé" est artiste chanteur, traditionnel,chansonnier, conteur et parolier , originaire de la République Centrafricaine ; malgré sa défaite en phases éliminatoires des 8 èmes de la Francophonie, il a tenu à lancer un appel aux politiques de son pays.

 

38e1fc1b4cdac3b904b8aa0004de21fa_L

« Notre pays vient de sortir d’une guerre civile, dont tout le peuple centrafricain a souffert. En tant qu’artiste, nous avons pris le bâton de pèlerin; nous avons composé des chants et organisé des spectacles pour inciter à la cohésion sociale. Particulièrement, ma musique a toujours fait appel à la paix. En pleine crise, c’était difficile de sortir, mais je le faisais pour chanter la paix dans les rues. Pour moi, tous les centrafricains doivent comprendre que le développement du pays passe forcément par une paix durable, qu’il soit de l’Ouest, de l’Est, du Centre du Nord ou du Sud. Il n’y a pas un centrafricain plus centrafricain qu’un autre, nous sommes tous frères et sœurs d’un même pays. Nous ne devons plus entendre parler de ’’Balaka’’ ou ’’d’anti-Balaka’’; cette crise doit désormais, être loin derrière nous. En tant qu’artiste, j’ai fait ma part, pour ramener la paix et la cohésion sociale dans mon pays. Il appartient maintenant à chacun de faire violence sur lui-même pour que cette paix encore très fragile, soit définitive.

 

Aux politiciens je demande de travailler à apaiser les tensions. Il n’y a pratiquement pas de problèmes entre les populations; ce sont les politiciens qui sont à la base des crises dans nos pays africains. Je leur demande de s’entendre entre eux et le peuple suivra facilement ».

 

Roxane Ouattara

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – Bakayoko et Diakité à l’école de police après l’attaque : point de la sécurité à Abidjan

 

CPI – Laurent Gbagbo maintenu en détention

 

BURKINA – CÔTE D’IVOIRE : 11 accords de coopération signés à l’issue du 6e TAC

 

Guillaume Soro veut-il se retrouver à la CPI ?

Commentaires