LE ROI MOHAMMED VI : « L’avenir de l’Afrique est tributaire de la mise à niveau de sa jeunesse »

Le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants au symposium international organisé, ce mardi 18 juillet 2017 à Skhirate, avec comme thème central : « Football africain, notre vision ». Extraits :

 

Roi-_Mohammed_VI

 

– « Si Nous avons tenu à conférer Notre Haut Patronage à cette rencontre africaine majeure, ce n’est pas uniquement en raison de la place que nous réservons à l’Afrique dans nos cœurs, et pour les liens de fraternité, de solidarité et de coopération qui nous unissent à ses peuples. C’est aussi parce que Nous sommes fermement convaincu que l’avenir de l’Afrique est tributaire de la mise à niveau de sa jeunesse, de la nécessité d’ouvrir à celle-ci des perspectives favorables à l’expression de ses potentialités, et de la capacité à assurer son insertion ».

 

– « (…) Le développement de la pratique sportive, toutes branches confondues, et du football en particulier, est l’un des préalables essentiels pour renforcer les compétences des jeunes, assurer leur insertion dans leur environnement socio-économique et accroître leur immunité contre toute forme de déviance et d’extrémisme. Le but ultime est de les dissuader de risquer leur vie et de compromettre leur avenir en empruntant le chemin de l’immigration illégale.

Le football est un ensemble de principes et de valeurs, avant d’être un sport, où, d’ailleurs, il n’est pas question uniquement de titres à remporter. En effet, la finalité du football est d’aiguiser chez les pratiquants le sens du fair-play et du travail d’équipe et de leur inculquer l’esprit de compétition loyale. Il vise aussi à renforcer l’ouverture, l’entente et le rapprochement entre les peuples ».

 

– « Le football africain est appelé, aujourd’hui plus que jamais, à relever les défis de rénovation et de modernisation qui se posent à lui, et à se mettre au diapason des évolutions accélérées du sport mondial.
Cet objectif ne pourra être atteint que par l’ancrage de la bonne gouvernance au sein des organes de gestion, l’amélioration qualitative de la formation, le développement des infrastructures et la mise en place des conditions d’accès au monde du professionnalisme. Il importe aussi de renforcer les outils de commercialisation du produit footballistique africain et de trouver un équilibre entre le développement d’un football d’élite et le football de masse ».

 

 

Source: http://lobservateurdumaroc.info

 

L’Observateur du Maroc et d’Afrique

 

 

A lire aussi:

 

MAROC – ACCORDS BILATERAUX : Une délégation marocaine sillonne l’Afrique de l’Est

 

MAROC – MARITIME : CMA/CGM lance une 2e liaison africaine

 

MAROC – Prêt de 120 millions d’euros de la Berd pour la gestion de l’eau

Commentaires