MAROC – Prêt de 120 millions d’euros de la Berd pour la gestion de l’eau

 

BERD-360x220

La BERD, banque européenne pour la reconstruction et le développement, attribue un prêt de 120 millions d’euros pour la conservation et la gestion raisonnée de l’eau dans la plaine du Saïs.

 

Cette région est, l’une des plus agricoles du Maroc, ajouté au réchauffement climatique, la gestion de l’eau y est actuellement déraisonnable. La BRED accompagne la logique de développement durable du Maroc, issue notamment de la COP22, alors que le Royaume est classé parmi les pays en stress hydrique.

 

Le prêt servira notamment à la construction d’infrastructures d’irrigation efficace et écologique (goutte à goutte) ainsi qu’un adducteur d’acheminement d’eau afin préserver les eaux souterraines non renouvelables.

 

« Cet investissement est essentiel pour la région et le Royaume du Maroc dans son ensemble afin de renforcer ses infrastructures et d’assurer des ressources durables en eau. Par ce projet, nous encourageons une plus forte participation du secteur privé, la résilience climatique et l’inclusion économique dans un secteur qui représente 40 % des emplois » a déclaré, Marie-Alexandra Veilleux-Laborie, Directrice à la BERD en charge des opérations au Maroc lors de la signature de l’accord à Rabat.

 

À ce jour, la Banque a investi environ 1,2 milliard d’euros dans 30 projets au Maroc.

 

 

Commentaires