NIGER – RENOUVELLEMENT DU BUREAU EXECUTIF DE LA FENIFOOT : le Colonel Major Pelé réélu à une écrasante majorité

 

Gianni Infantino avec le président de la Fenifoot, Djibrilla Hima Hamidou, au Niger, le 27 février 2017. (VOA/Abdoul-Razak Idrissa)Gianni Infantino avec le président de la Fenifoot, Djibrilla Hima Hamidou, au Niger, le 27 février 2017. (VOA/Abdoul-Razak Idrissa)

 

Le colonel major Pelé va rempiler pour un 3eme mandat à la tête de la FENIFOOT. Il a battu son challenger Salif Mayaki cet après-midi à Maradi par un score sans appel de 101 voix à 26. Cette Assemblée générale élective s’est déroulée en présence de tous les délégués et des représentants de la FIFA. C’est donc l’épilogue d’un long feuilleton qui a tenu en haleine les amoureux du ballon rond de notre pays depuis plusieurs semaines. Pelé a été reconduit à la suite d’un bon bilan et d’un programme attractif qu’il a soumis à l’assemblée générale. Espérons simplement que le perdant et ses partisans se plieront à la dure réalité des urnes. Le Fair-Play et l’union de tous derrière le nouvel élu doivent prévaloir pour l’intérêt du football Nigérien.

 

Maradi, la capitale du Gobir a abrité ce dimanche 16 juillet 2017 les travaux des  Assemblées  Générale  Extraordinaire et Elective de la Fédération Nigérienne de Football (Fenifoot).  Pour la cérémonie officielle d’ouverture présidée par le ministre de la jeunesse et des sports Kassoum Moctar, en présence  des autorités régionales, coutumières et des représentants de la CAF, de la FIFA ; quatre allocutions ont été prononcées. Tour à tour, le mot de bienvenue du président de la ligue hôte, le gouverneur de la région de Maradi, le président sortant de la Fenifoot, et le discours d’ouverture des travaux du ministre de la jeunesse et des sports.

 

Tous ont  insisté dans leurs  interventions  sur la responsabilité des acteurs afin que les élections se déroulent dans la sérénité et le fair-play.

 

Après la pause, les participants ont d’abord procédé à l’élection sous la supervision de la Commission Electorale et des émissaires de la CAF et de la FIFA.  C’est d’abord le président de la CEI Me  Abdoul Salam Cissé qui a expliqué à aux délégués la procédure de vote et les dispositions statutaires et légales applicables aux élections. Juste avant le début du scrutin, le candidat Salifou Mayaki a soulevé une inquiétude sur la présence dans la salle de certaines personnes qui ne sont pas des  délégués. En réponse au candidat, le représentant de la FIFA a expliqué que même aux élections de la FIFA près de 2000 personnes sont dans la salle mais ce pas de moins de 200 qui ont droit au vote.

 

La mise au point terminée, place au début des opérations de vote.  Au finish, ce le président sortant candidat à sa propre succession qui a recueilli  101 voix pour  et  26 voix contre   face à  son adversaire Salifou Mayaki.  Cette écrasante victoire du Colonel Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé est la preuve de la confiance qu’il jouit au sein  de la famille footballistique du Niger. Aussitôt après a proclamation des résultats, le candidat perdant a félicité le vainqueur par une poignée de main chaleureuse.

 

Dans ses premiers mots après sa réélection, le colonel Major Pelé a salué la maturité des délégués qui ont résisté face à l’achat de conscience et chantage du camp adverse. Pelé a indiqué se mettre au travail sur plusieurs chantiers dont entres autres la préparation du Mena Cadet pour la Coupe de moins de 17ans, et la construction des sièges des ligues régionales sur financement de la FIFA.

 

C’est donc sur un satisfecit général  qu’ont pris fin les travaux de l’assemblée générale élective de la FENIFOOT.

 

Ibrahim Tikiré

 

 

 

Source :http://www.tamtaminfo.com

 

Tam Tam Info (Niger)

 

 

A lire aussi:

 

CHAMPIONNAT D’ATHLETISME ELITE DE FRANCE : Noélie Yarigo décroche la médaille d’or au 800m dame

 

SENEGAL – LUTTE: Quand un policier enfile le « nguimb » et arrache une belle victoire

 

GABON – Sports, Jeunesse et malversations financières : l’opération Mamba de Nicole Assélé

 

Commentaires