SENEGAL – DEROULEMENT DU SCRUTIN DES LEGISLATIVES: Les observateurs de l’Union Africaine félicitent le peuple Sénégalais pour sa maturité

Son excellence Madame Cathérine Samba Panza, ancienne présidente de transition en République Centrafricaine a conduit une délégation de 40 observateurs pour les élections législatives du Sénégal de 2017. Les représentants de la Commission de l’Union Africaine composée de responsables d’organes de gestion des élections et des organisations de la société civile Africaine, issus des 24 pays, ont tous apprécié la tournure des élections à travers la présidente de la mission.

 

20613891_1258398660950143_1532319703_n-696x398

 

La mission publie dans la déclaration ses constats préliminaires au terme de l’observateur des opérations de vote et de dépouillement des voix. Une opération qu’elle continuera pour suivre l’évolution du processus électoral à l’issue duquel elle offrira une évaluation détaillée de la conduite de celle-ci dans un rapport.

 

Les missionnaires sont arrivés au Sénégal depuis le 22 juillet 2017 et y séjournera jusqu’ au 04 Août 2017. Pour l’observation de la fin de campagne électorale et du scrutin, la mission a déployé 16 équipes dans les 13 régions du pays à savoir Dakar, Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kolda, Louga, Matam, Saint Louis, Sédhiou, Tambacounda, Thiès et Ziguinchor. Le 30 juillet 2017, les équipes d’observateurs ont visité 279 bureaux de vote dans l’ensemble des régions où elles ont été déployées.

 

Malgré les retards notés dans la délivrance des cartes d’électeurs, une situation qui a privé une partie des électeurs de leur droit d’exercer leur droit de vote.

La mission salue le président de la République pour l’initiative de saisir le conseil constitutionnel pour permettre le vote des citoyens inscrits sur les listes électorales qui n’ont pas eu leur carte biométrique de la Cedeao.

 

La mission encourage la société civile à poursuivre ses efforts de plaidoyer auprès des forces politiques nationales en vue de consolider et de préserver la tradition d’ouverture et de dialogue au Sénégal.

Elle encourage aussi la société civile à s’impliquer davantage dans l’observation citoyenne des processus électoraux à travers la mutualisation des ressources en vue d’améliorer la culture de la participation citoyenne.

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – MAMADOU DIOP DECROIX : « Nos amis d’en face savent qu’ils ont juste perdu et ils ne pourront pas tenir le coup »

 

SENEGAL – Législatives à Thiès : « Battre Idy », le mot d’ordre de Macky Sall

 

Commentaires