BENIN « Forum des partis politiques » ou « groupe de pression » sur Patrice Talon ?

 

Présidium du Forum des partis et mouvements politiquesPrésidium du Forum des partis et mouvements politiques

Le palais des congrès de Cotonou a abrité le samedi 23 septembre 2017, le regroupement d’une douzaine de partis et mouvements politiques majoritairement du nord Bénin dans un creuset dénommé « Forum des partis et mouvements politiques ». A en croire les initiateurs de ce regroupement, l’objectif est de former une force politique unique derrière le Chef de l’Etat Patrice Talon. Mais à y voir de près, on est bien tenter de croire qu’il ne s’agit là que d’un prétexte.

 

« Il (le Président Talon – ndlr) s’est fait élire sans aucune artillerie politique et pour se faire réélire ou faire passer ses réformes au Parlement, il sait désormais comment s’y prendre après le revers du 04 avril 2017 (date du rejet du projet de révision constitutionnelle initié par le régime Talon – ndlr) », nous apprend-t-on dans l’entourage du Chef de l’Etat. Le « Forum des partis et mouvements politiques » apparaît alors comme un groupe de pression des acteurs politiques de la partie septentrionale du pays sur le Chef d’Etat. Plusieurs raisons pourraient donc expliquer cette initiative des politiques du nord Bénin.

 

La peur de Boni Yayi

 

Il est un secret de polichinelle que l’ancien président, Boni Yayi, constitue une menace pour la réélection de plusieurs députés du nord Bénin. Au nombre de ses députés, figure en bonne place Rachidi Gbadamassi dont la circonscription électorale est le fief de l’ancien Chef d’Etat. S’en suit Barthélémy Kassa, Sabaï Katé, Robert Gbian et bien d’autres. Conscient, peut-être, du fait que les micro-partis politiques qu’ils représentent respectivement ne résisteront pas face à l’ouragan de l’ancien Chef d’Etat qui s’annonce pour les proches législatives, ces députés seraient donc en train de vouloir se réfugier sous l’étendard de l’actuel Chef de l’Etat pour se faire réélire.

 

Le « Forum des partis et mouvements politiques » serait donc pour ces acteurs politiques une trouvaille pour forcer la main au Président Talon. La stratégie serait de constituer une force politique pour marchander leur soutien au régime contre un appui politique, logistique et physique du Chef de l’Etat à leurs côtés lors des prochaines échéances électorales. Mais, de l’avis de certains analystes politiques, le Président Patrice Talon est un homme très avisé qui ne se laissera pas berner aussi facilement par ces acteurs politiques même s’il traîne le handicap des promesses non tenues vis-à-vis des populations du nord du pays.

 

Des acteurs politiques contraints à la mouvance

 

L’autre secret de polichinelle de la politique béninoise, c’est que, plusieurs acteurs politiques du pays ne sont vraiment pas libres de leur position politique. La mouvance ou l’opposition n’est donc pas, dans le contexte béninois, une option guidée par les convictions ou l’idéologie politique de l’on défend mais plutôt une contrainte dictée. Pour ces acteurs politiques contraints à la mouvance, les casseroles judiciaires constituent le principal déterminent de leur allégeance, forcée, au régime en place.

Du régime Kérékou au régime Talon en passant par le régime Talon, le phénomène semble se perpétuer et le député Rachidi Gbadamassi, fort curieusement, ne serait pas une exception au phénomène. Cité dans le scandale de l’assassinat du juge Sévérin Coovi,  le député jouit depuis une dizaine d’une immunité parlementaire qui le met à l’abri de tout ennui avec la justice béninoise. Le renouvellement du mandat parlementaire serait donc pour lui un impératif.

 

Sur ce terrain, le député Barthélémy Kassa semble bien être sur les traces de Rachidi Gbadamassi. Cité lui aussi dans le scandale de détournement de près de 3 milliards de francs cfa destinés au projet d’adduction d’eau villageoise, Barthélémy Kassa élu député sous la bannière de l’alliance politique de l’ancien chef d’Etat Boni Yayi n’a pas perdu beaucoup de temps pour rejoindre le régime Talon après l’alternance à la tête du pays. Aujourd’hui acteur de première heure du « Forum des partis et mouvements politiques », il est aisé de se faire sa petite idée sur les motivations de l’homme.

Un lobby pour équilibrer le jeu politique

 

Sur l’émission « Moi président » en février 2016, Patrice Talon, alors candidat à l’élection présidentielle, avait déclaré que « ce qui assure la réélection d’un Chef d’Etat est la manière dont il tient les grands électeurs ». Depuis la très célèbre phrase « j’aviserai en 2021 », la chasse aux grands électeurs semble être enclenchée. Si les acteurs politiques qui traînent des casseroles n’ont pas pu manifester une quelconque résistance avant de se rendre, il semblerait qu’ils n’entendent pas se laisser user aussi facilement par le pouvoir en place.

 

A cet effet, ils auraient envisagé constituer en lobby politique pour équilibrer le jeu politique. Le « Forum des partis et mouvements politiques » s’apparente bien à un lobby de cet espèce qui non seulement pourrait réduire le pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat sur les acteurs politiques à son service mais aussi et surtout favoriser le repositionnement politique de ces acteurs sous la bannière du régime en place. Dans le jargon familier, on dira que c’est du : « tu me tiens par les testicules, je te tiens par la gorge ». Un mariage qui impose donc collaboration et coopération.

 

Concurrencer l’Alliance Union fait la Nation

 

L’autre visé « Forum des partis et mouvements politiques » serait d’être l’union fait la nation du nord Bénin. En effet, depuis l’accession de Patrice Talon au pouvoir en avril 2016, l’Alliance Union fait la Nation (UN) – alliance de parties politiques du sud Bénin – se réclame être la plus grande alliance politique soutenant le régime Talon, quoi que fragilisée à plusieurs égards. Cette triomphe sans gloire de l’Alliance UN serait perçu par les acteurs politiques du nord comme un accaparement de l’actif politique du régime. Pour changer la donne, le « Forum des partis et mouvements politiques » serait une idée ingénieuse.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

KASSA MAMPO: “sans le combat, la situation va s’empirer et le Bénin ira droit au mur”

 

BENIN – SUPPOSEE ESCROQUERIE DE PARCELLES : Séfou Fagbohoun serein, livre sa part de vérité

 

FESTIVAL DES ARTS VODOUN : Bruxelles accueille la 2ème édition de l’événement le 09 septembre

 

BENIN – LITTERATURE : « L’audace du Meilleur », un roman qui retrace l’histoire de Ouidah

Commentaires