CÔTE D’IVOIRE – 3ème CONGRES DU RDR : des militants victimes de la trop forte mobilisation à l’ouverture

La mobilisation était totale à l’ouverture du 3e Congrès ordinaire du Rassemblement des républicains (Rdr), le samedi 9 septembre 2017, au Palais des Sports de Treichville. Ils étaient plusieurs dizaines de milliers de militants et sympathisants du parti présidentiel à effectuer le déplacement (plus de 100 000, selon les organisateurs) pour assister à ce congrès présenté comme étant un tournant décisif pour l’avenir du parti, à l’approche de la présidentielle de 2020.

 

8844f8ccce302e39c163b623659ebd30_L

 

Autour de 5h du matin, les premiers militants et sympathisants du Rdr se sont présentés devant le Palais des Sports de Treichville. À partir de 6h20, les portes ont été ouvertes, pour permettre l’accès à la cour du Palais.

 

Les militants sont venus aussi bien des communes du District d’Abidjan, que  des villes de l’intérieur du pays, et de l’étranger pour quelques-uns. Pour ce qui est des délégations venues de l’intérieur du pays, notamment des villes reculées comme celles du Centre (Bouaké, Tiébissou, Daoukro, …), de l’Est (Abengourou, Bondoukou, Agnibilékro, …), du grand Nord (Korhogo, Tingrela, Kong, Ferké, Séguéla, Odienné) et de l’Ouest (Danané, Bangolo, Man, Duekoué, San-Pedro, Sassandra, …), les délégations ont dû s’arranger pour arriver à Abidjan à l’aube, de peur de ne pas pouvoir  assister à la cérémonie d’ouverture.

 

[ Des délégations n’ont pu avoir accès au Palais des Sport, faute de place ]

 

Ainsi, elles ont pris le soin de quitter leurs différentes localités dans la soirée du vendredi 9 septembre, pour arriver à Abidjan auteur de 4 h et 5 h du matin.

« Nous savions qu’il y’aurait beaucoup de monde. C’est pourquoi, nous avons quitté San-Pedro hier à 23h. Nous sommes arrivés ici au Palais des Sports à 5h10. Nous avons voyagé toute la nuit. Mais, par la grâce de Dieu, tout s’est bien passé et nous sommes bien là », a confié Siro François, membre de la délégation départementale de San-Pedro. Une délégation forte de 200 personnes.

 

Ce sont les mêmes dispositions prises par la délégation venue de Sinfra et conduite par Doumbia Bakari, président départemental de la commission technique électorale de la localité. « Nous avons quitté Sinfra à 22h et nous sommes arrivés à Abidjan à 4h. Des 5h30, nous étions déjà ici devant le Palais des Sports. Cela nous a permis de trouver de la place pour tous les 150 membres de notre délégation ici sur la pelouse du Parc des Sports, où aura lieu le meeting de lancement», s’est-il félicité.

 

Si les délégations de Sinfra, San-Pedro ont réussi à  se faire des places dans l’enceinte du Palais, ce ne fut pas le cas d’autres convois de militants venus aussi de l’intérieur du pays. Comme ce groupe  de 170 militants venus de Dabakala et qui ont été recalés à l’entrée.

 

« Nous sommes arrivés à Abidjan ici à 8h30. Malheureusement, il y’avait déjà beaucoup de monde dans les rangs. Nous avons même perdu de vue certains de nos camarades, à cause de la bousculade dans les rangs. On ne sait pas s’ils ont réussi à entrer. Mais, nous sommes à peu près 80 personnes ici qui sommes restées là dehors. Il est 10h et on nous fait savoir qu’on ne peut plus entrer, faute de place.  Nous sommes vraiment déçus de ne pouvoir assister à la cérémonie», s’est lamenté Dosso Kobla, membre de la délégation.

 

[ Alassane Ouattara est arrivé à 11 heure ]

 

Heureusement pour ces militants que le Comité d’organisation du 3e Congrès a tout prévu pour que, même ceux qui n’ont pas eu accès au Parc des Sports vivent le meeting comme s’ils y étaient. Des écrans géants ont, en effet, été installés  au niveau des deux grandes entrées du Palais des Sports de Treichville. Deux écrans géants ont également été positionnés dans la salle principale du Palais des Sports, afin de servir de relais au Parc des Sport.

 

Comme l’on pouvait s’y attendre, cette salle était aussi pleine à craquer. « L’initiative était belle. Le Parc des Sports ne pouvait pas contenir, à lui tout seul, toit ce monde. Les organisateurs ont eu une très belle idée en équipant la grande salle du Palais de deux écrans géants qui nous ont permis de suivre les différentes interventions comme si nous étions sur le lieu du meeting. En plus, ici, nous sommes à l’abris du soleil », s’est réjouie Sanogo Adjaratou, une militante venue de Koumassi.

 

Au plan sécuritaire, la Police nationale et le Groupement de Sécurité du Président de la République (Gspr) étaient fortement  déployés. Un espace de sécurité a même été établi à l’entrée principale du Palais des Sports pour mieux contrôler les mouvements de foule. Les contrôles aux entrées étaient assurés par ces deux forces. Ce qui leur a permis d’interpeller, juste quelques heures après l’ouverture des portails, deux individus ayant chacun en sa possession, un couteau.

 

Les forces de l’ordre  sont parvenus à maintenir l’ordre, malgré la pression de la foule, jusqu’à  l’arrivée du Chef d’Etat Alassane Ouattara, à 11h01mn précise.  Le meeting a débuté 30 minutes après, soit à 11h30. Mais avant, les militants ont été musicalement entretenus par l’artiste reggae Fadal Days, Mareshall Dj (Coupé décalé) et Mix 1er.

 

Jean-Hubert Koffo

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – RECONCILIATION : l’Amicale des Forces Nouvelles donne de la voix

 

CÔTE D’IVOIRE – Enterrement de première classe pour l’alternance et soupçon d’un autre mandat pour Ouattara

 

CÔTE D’IVOIRE – HAMED BAKAYOKO: « Ce n’est pas qui va être Président en 2020 qui interesse les jeunes »

 

CÔTE D’IVOIRE – FPI : Emmanuel Acka médiateur de Gbagbo pour rapprocher Sangaré et Affi ?

Commentaires