CÔTE D’IVOIRE – Amadou Gon Coulibaly, hier à Abobo : « Le Président Ouattara ne peut oublier personne, le Rdr demeure debout »

 

Amadou Gon CoulibalyAmadou Gon Coulibaly

 

« Après des années d’expériences faites de victoire, il nous faut maintenant maintenir,  mettre le cap et parvenir à un parti unifié en vue de relever de nouveaux challenges pour le pays avec un Rhdp nouveau », a déclaré le dimanche 3 septembre 2017 à Abobo, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly (Agc).

 

Le Premier ministre a tenu ces propos concernant l’alliance du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) lors d’un meeting de reconnaissance au président de la République Alassane Ouattara «pour ses actions de développement en faveur des communes d’Abobo, Adjamé et Anyama ». Le Rdr (Rassemblement des républicains, Ndlr) et le président Alassane Ouattara, a également indiqué le chef du gouvernement ivoirien, ont réussi à repositionner la Côte d’Ivoire en Afrique et dans le monde dans le cadre de l’alliance Rhdp comprenant le Pdci, le Mfa, l’Udpci et l’Upci. « Les enfants de Félix Houphouët-Boigny se sont mis ensemble et ont réussi des choses formidables. Je voudrais donc saluer la coalition du Rhdp, fruit de la vision du président de la République et des présidents des partis frères du Rhdp. Et je voudrais citer le président Henri Konan Bédié. Cette coalition née en 2005 à Paris a permis de nombreuses avancées et a engrangé de réelles victoires pour notre pays au plan socio-économique. Elle a, également, permis la conquête du pouvoir d’État en 2011 et le retour de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier international, la dynamisation de son économie, l’équipement en infrastructures de base au profit de ses populations », a-t-il ajouté.

 

Par ailleurs, le Premier ministre a souligné que le fait de « venir à Abobo » à travers ce meeting « était un symbole important ». C’est pourquoi, il a précisé : « Faire le bilan du Rdr à Abobo est extrêmement important, compte tenu  du rôle que vous avez joué. Personne ne peut oublier Abobo. Le Rdr n’a pas oublié Abobo, ne peut pas oublier Abobo, Anyama et Adjamé. Le Rdr ne peut oublier personne. Le président Ouattara ne peut oublier personne parce qu’au Rdr, nous sommes fondamentalement et par essence des gens de reconnaissance. » Selon lui, la mobilisation du jour est la preuve qu’il n’y a plus de doute sur le fait que le Rdr est debout, et qu’il est rassemblé autour du président Ouattara. Il a alors invité les militants à se rendre massivement au 3e Congrès des 9 et 10 septembre 2017 de son parti. Agc a, enfin, rappelé que le « plan Ado » pour le développement d’Abobo, à hauteur de 174 milliards de FCFA d’investissement, a été adopté en Conseil des ministres le 2 août 2017 et a annoncé : «

 

En novembre prochain, la première pierre sera posée pour le lancement du métro d’Abidjan. Ce métro commencera et partira d’Anyama, passera à Abobo et ira à Adjamé, avant d’aller à Port-Bouët. ». Pour Adama Toungara, le maire d’Abobo, sa commune et celles d’Adjamé et Anyama ont donné la possibilité à la Côte d’Ivoire d’être en paix. Des motions de soutien au président Ouattara ont été lues par Ouattara Siaka et Youssouf Sylla, respectivement député d’Anyama et maire d’Adjamé. La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs cadres du Rdr dont Adama Bictogo, le président du 3e Congrès et Amadou Soumahoro, le Secrétaire général par intérim de ce parti. Elle a reçu le soutien du Pdci et du Mfa, partis membres de l’alliance Rhdp.

 

Alex A

 

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – RECONCILIATION : l’Amicale des Forces Nouvelles donne de la voix

 

CÔTE D’IVOIRE – Enterrement de première classe pour l’alternance et soupçon d’un autre mandat pour Ouattara

 

CÔTE D’IVOIRE – HAMED BAKAYOKO: « Ce n’est pas qui va être Président en 2020 qui interesse les jeunes »

 

CÔTE D’IVOIRE – FPI : Emmanuel Acka médiateur de Gbagbo pour rapprocher Sangaré et Affi ?

Commentaires