CÔTE D’IVOIRE – Procès Gbagbo-Ble Goudé, enquêtes contre le camp Ouattara : les dernières révélations de Bensouda

En marge de la 72e Assemblée générale des Nations unies au siège de l’organisation à New York, le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara a eu une audience à son hôtel, de 12h30 à 13h10, avec Madame Fatou Bensouda, procureure de la cour pénale internationale, le jeudi 21 septembre 2017 à New York. Fatou Bensouda a accordé une brève interview à sa sortie.

cc3858aa98dfc9c8e00e29f2dcd1900f_L

 

Afrikipresse : Vous venez de vous entretenir avec le chef de l’état ivoirien, Alassane Ouattara, peut-on savoir le contenu ?

 

Fatou Bensouda : Nous avons eu une rencontre très constructive, comme j’en ai d’ailleurs déjà eue avec divers dirigeants africains et d’autres leaders. Nous avons parlé de la suite de notre coopération avec la Côte d’Ivoire, concernant nos investigations.

 

Afrikipresse : À la CPI, sont jugés deux ivoiriens. l’ancien président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Alors que vous arrivez à la fin de la présentation de vos éléments de preuves d’ici décembre, pensez-vous qu’ils sont suffisants pour les condamner ?

 

Fatou Bensouda : Notre rôle c’est de présenter les évidences devant les juges, et c’est ce que nous avons fait. Évidemment la décision finale revient aux juges. Mais je suis très fière de mes collaborateurs.

 

Afrikipresse : Votre bureau a annoncé sa volonté d’étendre ses enquêtes jusqu’en 2002. Où en êtes-vous avec la poursuite des crimes commis en Côte d’Ivoire sur cette période ?

 

Fatou Bensouda : Vous avez raison. C’est ce que la Chambre a décidé, à savoir d’ouvrir les enquêtes de 2002 allant au-delà . Probablement dans le futur, nous serons capable de revenir jusqu’en 2002. Mais pour le moment nous nous concentrons sur les violences post électorales des deux côtés.

 

Réalisée par Philippe Kouhon, envoyé spécial à New York

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

A lire aussi:

 

CÔTE D’IVOIRE – RECONCILIATION : l’Amicale des Forces Nouvelles donne de la voix

 

CÔTE D’IVOIRE – Enterrement de première classe pour l’alternance et soupçon d’un autre mandat pour Ouattara

 

CÔTE D’IVOIRE – HAMED BAKAYOKO: « Ce n’est pas qui va être Président en 2020 qui interesse les jeunes »

 

CÔTE D’IVOIRE – FPI : Emmanuel Acka médiateur de Gbagbo pour rapprocher Sangaré et Affi ?

Commentaires