MONNAIE – SUPREMATIE DU DOLLAR : Poutine défie le système financier international et promet des changements

Vladimir Poutine, président de la Russie, a fait savoir que son pays est prêt à mettre en place de nouvelles stratégies de partenariat avec les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) afin de promouvoir des réformes de régulations financières justes et équitables

 

Vladimir Poutine, président de la RussieVladimir Poutine, président de la Russie

 

Face à la domination de certaines devises internationales telles que le dollar dans les échanges commerciaux internationaux, le président russe, Vladimir Poutine, veut trouver une alternative. En effet, dans une lettre titrée : « Les BRICS : Vers de Nouveaux Horizons de Partenariat Stratégique », Poutine précise que la Russie est prête à collaborer avec ces partenaires dans ce sens.

 

« Nous sommes prêts à travailler avec nos partenaires pour promouvoir des réformes de régulations financières et surmonter la domination excessive du nombre très restreint de devises. Nous travaillerons aussi sur une répartition plus équilibrée des quotas et des actions avec droit de vote au sein du FMI et de la Banque Mondiale », a déclaré le président russe.

 

« Nous évaluons le consensus des BRICS sur ce sujet »

 

Vladimir Poutine dit partager les préoccupations des BRICS concernant l’injustice de l’architecture financière mondiale. « Je suis confiant que les BRICS continueront d’agir de manière consolidée contre le protectionnisme et les nouvelles barrières imposées au sein du commerce international », dit-il.

Et d’ajouter : « nous évaluons le consensus des BRICS sur ce sujet, ce qui nous permet de prôner avec constance les fondations d’un système commercial ouvert, équitable, mutuel et multilatéral et de renforcer le rôle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en tant que principal régulateur du commerce international ».

 

« Les relations diplomatiques en Washington et Moscou de plus en plus tendues »

 

Les propos de Poutine de rééquilibrer le système financier international risquent de ne pas plaire aux Etats-Unis et les nations européennes qui voient en la Russie un ennemi sur tous les plans. Rappelons que depuis l’arrivée de Trump à la Maison Blanche, les relations diplomatiques entre Washington et Moscou ne sont plus au beau fixe.

 

Ce 02 septembre, le consulat russe en Californie a été perquisitionné par les services de renseignement américains. Le consulat en question a été fermé sur ordre de Trump et le personnel sommé de déserter le lieu. Une décision qui indigne les autorités russes qui dénoncent une « violation du droit international ».

 

« Cette décision est une grosse violation du droit international, y compris même l’engagement des Etats-Unis au traité de la Convention de Vienne régissant les relations diplomatiques et consulaires », a dénoncé un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

 

Par Cheikh Dieng

 

 

Source: http://lecourrier-du-soir.com

 

Le Courrier du Soir (France)

 

 

 

A lire aussi:

 

CRISE FINANCIERE – L’Allemagne rapatrie ses lingots d’or de la France, des USA et du Royaume-Uni

 

La chronique du blédard : Le Qatar, Neymar et l’hubris

 

DIPLOMATIE – Les citoyens de 80 pays du monde peuvent désormais entrer au Qatar sans visa

Commentaires