AFRICA CONVERGENCE 2017 : SeneNews invité à la table des Grands à Casa

Le Groupe marocain, La Tribune Afrique, média économique panafricain de référence a fait l’honneur à SeneNews en l’invitant à Casablanca, pour participer à la 2è édition de sa conférence internationale dénommée Africa Convergence. L’événement s’est tenu le 29 septembre à Casablanca, à l’hôtel Four Seasons. Cette rencontre qui vise à fédérer les acteurs économiques d’Afrique et d’ailleurs autour des préoccupations du continent, est placée sous le thème des «Nouveaux champions du Sud».

 

 

Si  SeneNews  a été contacté puis invité par les organisateurs, ce n’est pas par hasard. C’est sans doute dû à la qualité, le dynamisme et le professionnalisme de notre site qui se fraie petit à petit son chemin dans le paysage médiatique sénégalais. Cet honneur nous l’apprécions à sa juste valeur et le considérons comme un challenge à nous lancé par un géant comme La Tribune Afrique. Nous continuerons de donner une information de qualité, vérifiée, originale et professionnelle.  Pour Massamba Kane, le choix  porté sur SeneNews  est dû à «notre professionnalisme et le coté plus tôt sérieux que nous reflétons».

 

Pour revenir à Africa Convergence, la démarche du leader marocain de médias économiques est louable. Dans ce monde de l’économie mondialisée, avec les frontières ouvertes, quiconque n’a pas de stratégie,  de planification, de désir d’aller ensemble avec des partenaires de poids,  risque d’être non pas un bénéficiaire mais une victime de la mondialisation. C’est pourquoi l’initiative est intéressante.

 

D’ailleurs les organisateurs l’expliquent clairement. «Dans un contexte de croissance rapide du continent, l’émergence de grandes entreprises africaines et leur intégration dans la nouvelle donne économique mondiale interpelle tous les protagonistes : pouvoirs publics, apporteurs de capital, fournisseurs de solutions, partenaires économiques, institutionnels, Thinks-Tanks, philosophes, penseurs et commentateurs, tous sont concernés par le défi du franchissement d’un nouveau cap », explique-t-on sur la plateforme dédiée à l’événement.

 

Ainsi, cet événement qui trace la perspective d’une Afrique qui bouge et qui innove a vu la participation de personnalités influentes du monde des affaires, des médias, de la culture, des politiques. On peut citer l’homme d’affaire soudano-britannique, le Dr. Mo Ibrahim qui répond toujours présent à toute initiative qui vise à discuter du développement de l’Afrique et qui a participé aussi à la première édition. Étaient aussi présents Melissa Fleming, la porte-parole du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Kabirou Mbodje, le fondateur et PDG du Groupe Wari, le maestro Armand Dianguienda, chef d’orchestre (Orchestre symphonique Kimbanguiste), Patrice Fonlladosa le CEO de Veolia Africa & Midlle East, Tara-Fera Durotoye, CEO House de Tara International, de l’islamologue et politologue Rachid Benzine, Moussa Mara, expert en stratégie et ancien Premier ministre du Mali, Amadou Diaw, le président du Groupe ISM, Miguel Azevedo qui  est à la tête de l’investissement Banking en Afrique pour Citibank, Bibi Seck, le Fondateur de Birsel + Seck, Amy Sarr Fall, CEO d’Intelligences, le quotidien national Le Soelil, etc. Minfestement, le Sénégal a été fort bien représenté à cette rencontre si l’on en juge par les quelques  5 à 6 acteurs cités ci-dessus. L’an dernier, le président l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse  y avait pris part à la première édition. C’est dire l’intérêt du Maroc pour notre pays.

 

A côté du gotha médiatique et celui du milieu des affaires, il y avait aussi des politiques. C’est ainsi qu’on a noté la présence de Konimba Sidibé, ministre de la Promotion des Investissement, du Secteur privé  du Mali et de Moulay Hafid Elalamy,  ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique du Maroc.

Tous ces acteurs, n’en déplaise aux afro-pessimistes, croient en une Afrique capable de relever les défis qui se posent au continent. La question des réfugiés a occupé une place de choix dans  cette grand-messe. Ce qui justifie notamment la présence de Mme Melissa Fleming. Le président de la Fondation Mo Ibrahim a  saisi  l’occasion pour dénoncer la flagrance de l’hypocrisie dont font montre les pays occidentaux sur  la problématique concernant les  réfugiés.

Pour Mo Ibrahim, les pays européens se plaignent d’accueillir  quelques 2 millions  de réfugiés alors que l’Afrique en accueille une quarantaine de millions sans se plaindre. Il y a une certaine amplification du phénomène par ces pays européens  du point de vue l’homme d’affaire soudanais. Et il a tenu à le leur signifier sans détour.

 

Noël SAMBOU

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

MO IBRAHIM : « Ce que Trump dit est toujours couvert par les médias et pourtant parfois ce sont des stupidités »

 

SENEGAL – Macky Sall à Mamadou Ndoye de la Ld: « …ou bien je te donne 4 millions par mois… »

 

SENEGAL – RECOURS EN ANNULATION : Khalifa Sall reste en prison

 

Commentaires