BENIN – PASCAL TODJINOU : “Je risque de présenter mes excuses au peuple béninois”

 

 

Deux ans à peine l’avènement du régime dit du “Nouveau Départ”, les déceptions à la hauteur de l’espérance suscitée par la candidature de l’homme d’affaires Patrice Talon fusent de partout. Parmi les personnalités  publiques profondément déçues de la gouvernance actuelle, il y a l’ancien secrétaire de la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB), Pascal Todjinou.

 

Invité ce Dimanche 22 Octobre 2017 dans l’émission “SANS LANGUE DE BOIS” de la chaîne de radiodiffusion “SOLEIL FM”, Pascal Todjinou se dit être très mal à l’aise de la gouvernance actuelle.

 

“…A l’allure où vont les choses, je suis mal à l’aise. Je reconnais avoir contribué à l’avènement du président Patrice Talon. Malheureusement, ce que nous déplorons au temps du régime précédent s’est doublé, triplé et même quadruplé” se désole l’ancien secrétaire général de la CGTB.

A en croire Pascal Todjinou, jamais dans l’histoire politique du Bénin dont il est l’un des témoins et observateurs vigilants, aucun pouvoir ne nous a encore fait voir ce dont nous sommes impuissamment témoin aujourd’hui.

“…Depuis que moi j’ai commencé par voir les différents gouvernements, je n’ai jamais vu ce que je vois aujourd’hui. C’est la première fois qu’un gouvernement se comporte de la sorte” déplore-t-il.

 

A en croire Pascal Todjinou, le président Patrice Talon est dans une sorte de gouvernance que l’on peut qualifier de “Tout pour moi, rien pour les autres”. Une gouvernance qui a rompu le pont entre le pouvoir et les opérateurs économiques dont l’implication dans la gouvernance serait une chance inestimable pour le développement du Pays. Même avec les travailleurs, le silence est  rompu.

 

Selon l’ancien secrétaire général de la CGTB, la gouvernance machiavélique actuelle a plongé le peuple dans la misère au moment où une nouvelle classe d’opérateurs économiques jouit des richesses du pays et les politiciens gracieusement payés par le régime.

 

Face à cette mal donne qui suscite unanimement le mécontentement de tous les syndicats et même ceux qui sont qualifiés de syndicat jaunes est l’expression même que dans le pays, il y a un grand malaise. Toute chose qui fait regretter à Pascal Todjinou d’avoir oeuvré pour l’avènement de l’actuel régime et d’avoir ainsi contribué à induire le peuple en erreur. Ce qui lui fait d’ailleurs dire qu’ “il risque de présenter ses excuses publiques au peuple béninois“.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – VICTOR TOPANOU : Gbadamassi est mandaté pour annoncer le 2è mandat de Talon

 

BENIN – Acerbe réquisitoire de la minorité parlementaire contre le régime Talon (déclaration)

 

KASSA MAMPO: “sans le combat, la situation va s’empirer et le Bénin ira droit au mur”

Commentaires