BENIN – REMANIEMENT MINISTERIEL : que comprendre du décret de nomination de Pascal Irénée Koupaki ?

 

Pascal Irénée Koupaki, Ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la république – Bénin.

 

Le Chef de l’État béninois, Patrice Talon a rendu public le 28 octobre 2017, les décrets portant nomination des membres de son deuxième gouvernement. A la surprise générale, le nom de Pascal Irénée Koupaki ne figure pas sur le décret portant composition du gouvernement. Sa nomination à fait l’objet d’un autre décret portant nomination du Secrétaire général de la Présidence de la République. Cet état de chose a suscité beaucoup de réactions dans l’opinion publique béninoise. Que comprendre alors du décret de nomination de Pascal Irénée Koupaki ?

 

Des explications recueillies de sources bien informées, Pascal Irénée Koupaki, par sa nouvelle nomination, est dans un rôle de vice-président ou premier ministre qui ne dit pas son nom. En effet, la constitution béninoise n’ayant pas institué la fonction de vice-président ou premier ministre dans l’architecture gouvernementale, le président Talon aurait donc trouvé le moyen, ingénieux, pour mettre Pascal Irénée Koupaki dans ce rôle stratégique au sein de son gouvernement.

 

Nommé Ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République par un décret autre que celui de la composition du gouvernement, Pascal Irénée Koupaki apparait donc comme le patron de tous les ministres du gouvernement.

À ce titre, il serait, au plan administratif, l’interface entre les ministres pris individuellement et le Chef de l’État Patrice Talon. On peut donc dire, sans se tromper, que Pascal Irénée Koupaki est le numéro 2 du nouveau gouvernement Talon.

Retour sur les attributions du Secrétaire général de la présidence de la République

 

Le Secrétaire général de la présidence de la République, couramment appelé « secrétaire de la présidence », est le membre le plus haut placé du cabinet du président de la République. Plus proche collaborateur du président et supérieur hiérarchique de tous les fonctionnaires composant les services de la présidence, le secrétaire de la présidence est, par la nature de sa fonction, souvent surnommé par la presse « le deuxième homme le plus puissant du gouvernement », « le premier ministre (dans un régime présidentiel – ndlr) », « le premier ministre bis (dans un régime semi-présidentiel – ndlr) », ou encore « le vice-président ».

 

En plus de la direction et la coordination des membres du cabinet présidentiel (hormis l’équipe rapprochée du président de la république), le rôle principal du secrétaire général de la présidence est d’informer le président de toutes les affaires du pays et de le tenir au courant des informations administratives et politiques utiles. Ainsi, il s’occupe des affaires d’État à caractère privé du chef de l’État et gère pour lui les relations avec les partis politiques et les syndicats dont il reçoit régulièrement les représentants (notamment les députés de la majorité).

 

Il prépare les décisions du président et assure la liaison avec le secrétaire général du Gouvernement ainsi qu’avec les directeurs de cabinet des ministres du gouvernement. Il est le porte-parole du président : c’est lui qui transmet « la parole, la position officielle » du chef de l’État. Le secrétaire général de la présidence intervient plus particulièrement dans les domaines d’intervention privilégiés du président de la République, tels que la défense et les relations internationales.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – VICTOR TOPANOU : Gbadamassi est mandaté pour annoncer le 2è mandat de Talon

 

BENIN – Acerbe réquisitoire de la minorité parlementaire contre le régime Talon (déclaration)

 

KASSA MAMPO: “sans le combat, la situation va s’empirer et le Bénin ira droit au mur”

Commentaires