ESPAGNE – CATASTROPHE FINANCIERE EN EUROPE : les banques et les multinationales quittent en masse la Catalogne

A quelques jours d’une éventuelle déclaration unilatérale d’indépendance de la Catalogne par le gouvernement de la Generalitat, les banques et les multinationales commencent à quitter la Catalogne. Les banques catalanes Banque Sabadell et Caixa Bank étudient sérieusement la possibilité de délocaliser leurs sièges vers d’autres villes espagnoles

 

 

L’économie de la Catalogne pourrait s’effondrer d’ici la proclamation de l’indépendance. En effet, à une semaine de la proclamation de l’indépendance de la Catalogne annoncée par le président de la Generalitat, Carles Puigdemont, de nombreuses banques catalanes ont déjà commencé à délocaliser leurs sièges vers d’autres villes espagnoles.

 

Le géant de la Télécommunication Eurona a annoncé qu’il délocalisera son siège vers Madrid. Interrogée par la presse, le géant de la télécommunication a fait savoir que sa décision de transférer son siège vers la capitale espagnole n’a rien à voir avec les événements qui se produisent en ce moment en Espagne.

 

« La Banque Sabadell pourrait quitter la Catalogne dans les heures qui viennent »

Le groupe qui compte quelque 280 employés et qui a un capital estimé à environ 51 000 000 d’euros est l’un des premiers opérateurs de satellite en Europe et en Afrique et l’une des entreprises clé dans le développement de la technologie 5G en Espagne. En fin 2016, Eurona comptait 280 employés, dont 75% basés en Espagne.

 

Eurona n’est pas la seule multinationale à annoncer son départ de la Catalogne. Ce jeudi, la presse catalane a également fait savoir que la banque catalane Banque Sabadell est sur le point de quitter la Catalogne. D’après les informations fournies par le média La Vanguardia, basé à Barcelone, une réunion aura lieu ce jeudi après-midi. D’après La Vanguardia, la banque Sabadell pourrait transférer son siège vers Alicante dans les jours qui viennent.

 

« Moody’s tire la sonnette d’alarme »

 

D’après El Mundo, la banque catalane CaixaBank est également en train d’étudier très sérieusement l’hypothèse de transférer son siège vers les îles Baléares afin de protéger les clients face aux risques d’une déclaration unilatérale de l’Indépendance (DUI) annoncée par le gouvernement de la Generalitat.

 

Rappelons que la crise qui oppose le gouvernement catalan au gouvernement espagnol risque d’avoir des conséquences extrêmement graves sur l’économie du pays. L’agence de notation Moody’s a minimisé les risques de sécession, tout en mettant en garde l’Espagne contre les conséquences graves qu’une telle situation aurait sur le crédit espagnol.

 

« Une réalité extrêmement préoccupante »

 

Face à la gravité de la situation, le Cercle d’Economie de la Catalogne a rejeté la DUI (Déclaration Unilatérale d’Indépendance) appelant au dialogue pour résoudre la situation. Le Cercle d’Economie a tiré la sonnette d’alarme et a parlé d’une « réalité extrêmement préoccupante ».

 

Pour rappel, le président de la Generalitat, Carles Puigdemont, a annoncé ce mardi sur la chaîne BBC que son gouvernement annoncera l’indépendance de la Catalogne la semaine qui vient, lorsque tous les votes seront comptabilisés. Jordi Turull, son vice-président, s’est durement attaqué au Roi d’Espagne Felipe VI, insistant sur le fait qu’il y aura une République catalane, quelles que soient les circonstances.

 

Par Cheikh Dieng

 

 

Source: http://lecourrier-du-soir.com

 

Le Courrier du Soir (France)

 

 

 

A lire aussi:

 

ESPAGNE – Le silence gênant de l’Europe à quelques jours de la proclamation de l’indépendance de la Catalogne

 

ONU : Trump s’attaque à l’Iran et menace de « détruire totalement la Corée du Nord »

 

JIMMY CARTER : « les Etats-Unis ressemblent plus à une oligarchie qu’une démocratie »

Commentaires