BENIN – JUSTICE : Sébastien Ajavon comparaît ce jour dans une affaire d’escroquerie

 

Sébastien-Ajavon

 

Inculpé le 20 octobre 2017 pour « faux en écriture publique, complicité de faux en écriture publique, usage de faux et escroquerie », le Président du patronat béninois, Sébastien Ajavon comparaît ce jour, vendredi 24 novembre 2017 au Tribunal de première instance de Cotonou. Relâché, il y a un (01) an, par la justice béninoise au bénéfice du doute dans l’affaire de 18 kg de cocaïne au port de Cotonou après plus d’une semaine de garde à vue, Sébastien Ajavon devra, encore une foi,  prouver son innocence dans cette affaire, vieille de 2009, qui a refait surface.

 

Rappelons que cette affaire avait déjà fait l’objet d’une action en justice en 2013 sous le régime Yayi. À l’issue du procès, la justice béninoise avait acquitté l’homme d‘affaire Sébastien Ajavon contre un dédommagement de 13 milliards de francs cfa. À l’avènement du régime Talon, la Direction générale des impôts, témoignages à l’appui, écrit dans une  plainte que les preuves produites par la partie Ajavon lors du procès étaient falsifiées. Ce qui a occasionné la réouverture du dossier en octobre 2017 par le Tribunal de Cotonou.

 

De quoi s’agit-il ?

 

En 2009, une société de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon est soupçonnée par les autorités béninoises d’avoir bénéficié de la part des agents de la douane un aménagement de l’accord interdisant l’entrée des huiles végétales et des produits congelés en provenance du Bénin sur le territoire nigérian. Un aménagement de l’accord qui l’autorise à réexporter ses produits sur le Nigeria contre une garantie de remboursement de la TVA contre justificatifs.

 

Mais selon certaines indiscrétions, les principales raisons de la réouverture de cette affaire sont ailleurs. En effet, de sources bien introduites, on apprend que le régime Talon aurait du mal à digérer les nombreux avantages fiscaux que le régime Yayi aurait accordé aux entreprises de Sébastien Ajavon. Des avantages fiscaux qui auraient été élargis à plusieurs d’autres entreprises partenaires de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon.

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Les révélations de Guy Mitokpè sur les pratiques occultes du régime Talon

 

BENIN – REMANIEMENT MINISTERIEL : que comprendre du décret de nomination de Pascal Irénée Koupaki ?

 

BENIN – À OBASANJO : “Si la cour du mouton est sale, il ne revient pas au porc de lui en donner la leçon”dixit Vlavonou

Commentaires