BENIN : Léhady Soglo reconnait enfin sa destitution de la tête de la « RB » !

 

Léhady Soglo, ancien maire de Cotonou, ancien président de la RB

 

Destitué de la présidence du parti « la Renaissance du Bénin » (RB) et exclu du parti le 19 mai 2017 par un groupe des membres du bureau politique, Léhady Soglo avait réagi le 21 mai 2017 à la faveur d’un communiqué de presse pour non seulement contester sa destitution et son exclusion mais aussi et surtout réaffirmer qu’il reste le seul et légitime président de la RB jusqu’au prochain congrès du parti.

 

Une contestation qui a débouché sur une procédure judiciaire dont le but est de lever l’équivoque sur les responsables légitimes du parti. Le procès est toujours en cours, mais Léhady Soglo semble avoir déjà fait des concessions.

 

En effet, sur le plateau de l’émission « Et si » de Tv5 Monde le dimanche 26 novembre 2017, Léhady Soglo a explicitement, pour la première fois, parlé de sa destitution de la tête de la RB comme étant un acharnement du pouvoir Talon contre sa personne. « J’ai été destitué de la tête de ma formation politique par une main invisible, je veux parler du Président de la République, Monsieur Patrice Talon. J’ai été destitué parce que j’aie eu le malheur de soutenir, au cours des dernières élections présidentielles, un autre candidat que celui qui finalement a retenu l’attention de nos compatriotes », a déclaré entendre Léhady Soglo.

 

Tout comme si son message n’était pas bien clair, Léhady Soglo, au cours de l’émission, est revenu avec insistance sur le sujet mais évoque cette fois-ci le volet juridique. « Ma destitution de la tête de la « Renaissance du Bénin » s’est fait au mois de mai par des fractionnistes soutenus par le pouvoir en place… L’affaire est pendante devant les tribunaux et le pouvoir en place essaie d’instrumentaliser certains juges », a affirmé Léhady Soglo qui estime que ces manœuvres du régime Talon ont pour but d’empêcher la justice de dire le droit en sa faveur.

 

Mais il ne perd pas espoir pour autant car selon lui, la justice est aujourd’hui, le dernier rempart contre l’arbitraire et l’autoritarisme au Bénin. Léhady Soglo garde donc l’espoir d’être réhabiliter par la justice à la tête de la RB. « Je suis persuadé qu’on me réhabilitera à la tête de mon parti » a-t-il laissé entendre.

 

Diversement appréciée dans l’opinion publique béninoise, la première sortie médiatique de Léhady Soglo depuis les évènements du 28 juillet 2017 a sans doute le mérite de lever l’équivoque sur l’actuel président du parti la « Renaissance du Bénin » en attendant que la justice béninoise ne tranche le contentieux.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Les révélations de Guy Mitokpè sur les pratiques occultes du régime Talon

 

BENIN – REMANIEMENT MINISTERIEL : que comprendre du décret de nomination de Pascal Irénée Koupaki ?

 

BENIN – À OBASANJO : “Si la cour du mouton est sale, il ne revient pas au porc de lui en donner la leçon”dixit Vlavonou

Commentaires