BENIN – Me Ibrahim Salami:”Pour être porté en triomphe, l’homme d’Etat Talon doit tuer l’homme d’affaires”

 

 

Le président Patrice Talon est tiraillé entre son rôle de président de la République et son passé d’homme d’affaires. Cette difficulté à rendre  mieux lisible, ses actions à la tête du pays a été à la solde de beaucoup de rumeurs. Pour les uns, il y a un véritable conflit d’attribution à la tête de l’Etat; mais pour d’autres, l’homme d’affaire Patrice Talon, devenu président de la République est en train d’arranger ses affaires et les affaires de son clan.

 

Interroger sur la question, Me Ibrahim Salami, professeur titulaire de droit public à l’université d’Abomey Calavi affirme dans l’émission ZONE FRANCHE de CANAL 3 BENIN qu’il y a ambiguïté et les inquiétudes des citoyens sont légitimes.

“…L’image qu’il donne, c’est l’image de tiraillement entre le rôle de chef de l’Etat et celui d’homme d’affaires. Il est comme un portable à double SIM. Pour être porté en triomphe, l’homme d’Etat Talon doit tuer l’homme d’affaires”  a indiqué Ibrahim Salami.

 

Selon le professeur Ibrahim Salami, le chef de l’Etat qui a affirmé avoir cédé ses affaires à ses ayants droit et à certains de ses collaborateurs doit faire des efforts pour que ses actions à la tête de l’Etat ne prêtent à mauvaises interprétations. Il doit faire l’effort de tuer en lui, les réflexes d’homme d’affaires pour enfiler davantage le manteau de chef d’Etat.

 

Pour l’invité de l’émission ZONE FRANCHE” de ce dimanche 19 Novembre 2017, il y a des risques importants qu’il y ait de conflit d’intérêt et le président de la République a le devoir de faire en sorte de rassurer ses concitoyens car “tout finit par se savoir” a affirmé Me Ibrahim Salami.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Les révélations de Guy Mitokpè sur les pratiques occultes du régime Talon

 

BENIN – REMANIEMENT MINISTERIEL : que comprendre du décret de nomination de Pascal Irénée Koupaki ?

 

BENIN – À OBASANJO : “Si la cour du mouton est sale, il ne revient pas au porc de lui en donner la leçon”dixit Vlavonou

Commentaires