VENTE DE MIGRANTS EN LIBYE – Que les ambassadeurs de la Libye soient provisoirement expulsés de l’espace CEDEAO !

En réaction à la vente abjecte de ressortissants ouest-africains par des groupes criminels en Lybie, le Burkina a rappelé son ambassadeur à Tripoli, a-t-on appris ce mardi. C’est un petit pas qui est bien mieux que la réaction tiède de l’Union africaine à travers son président Alpha Condé. Mais nous pensons qu’il faut aller plus loin.

 

 

Même si, comme promis, les autorités libyennes disent avoir ouvert une enquête ainsi qu’elles l’ont annoncé dimanche, la pression ne doit pas tomber. On ne peut pas en rester là et attendre les résultats de cette enquête à laquelle ni  la Cedeao, de l’Union africaine, ni  l’ONU ne participent.

 

Les pays de l’Afrique de l’Ouest devraient à l’unisson non seulement rappeler leurs représentants en Libye comme l’a fait Ouaga, mais  surtout expulser les ambassadeurs de la Libye dans les différents pays de la sous-région afin de créer un choc. C’est l’un des meilleurs moyens de protestation et d’indignation. Il faut une  stratégie  choc.

 

Si  nos pays ne posent pas des gestes forts  retentissants comment veut-on que Tripoli prenne sérieusement cette affaire. Encore que ce pays détruit par les Etats membres de l’OTAN, a d’autres urgences, d’autres défis à relever.  C’est d’ailleurs pourquoi une autre enquête devrait être commanditée par la communauté internationale

Que des Africains soient vendus par d’autres Africains, on n’est choqué certes, mais ce n’est pas une raison pour déclencher la violence, s’attaquer à des communautés. Toutefois des gestes forts doivent être posés par nos dirigeants en guise de protestation.  Leur froideur face à cette tragédie est franchement  écœurant.

 

Quand un journal français, en l’occurrence Charlie Hebdo, est attaqué  de l’autre côté de la Méditerranée, ils savent aller marcher à Paris, voire pleurer, quand deux journalistes français se font  tuer au Mali par des djihadistes, IBK, le président malien sait pleurer pour mieux s’apitoyer sur leur sort et pour les beaux yeux de la France.  Alors même qu’avant l’assassinat des journalistes de RFI, beaucoup de ses compatriotes ont été tués au Nord Mali. Mais quand au Nigéria, Boko Haram tue gratuitement des innocents , personne ne s’émeut. Et aujourd’hui encore quand on vend leurs leurs ressortissants comme des bêtes de sommes, nos chefs d’Etat  adoptent la philosophie des trois singes de la sagesse : «Ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre». C’est tout simplement scandaleux !

 

Par Noël SAMBOU

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

AMINATA SOW FALL : « Au Sénégal, même les professeurs ne lisent plus. »

 

MO IBRAHIM : « Ce que Trump dit est toujours couvert par les médias et pourtant parfois ce sont des stupidités »

 

SENEGAL – Macky Sall à Mamadou Ndoye de la Ld: « …ou bien je te donne 4 millions par mois… »

Commentaires