MONNAIE – SOUVERAINETE : en pleine crise financière, le Venezuela va lancer sa monnaie virtuelle

Nicolas Maduro, Président du Venezuela, a annoncé ce dimanche 3 décembre 2017 que son gouvernement s’apprête à lancer la monnaie virtuelle, une manière, selon lui, de permettre au Venezuela d’obtenir la « souveraineté monétaire » et de « vaincre le blocus financier » imposé par les Etats-Unis et l’UE (Union Européenne)

 

 

Le Venezuela se dirige vers une monnaie virtuelle. Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a en effet annoncé la création d’une monnaie virtuelle qui s’appellera « El Petro ». L’annonce de cette nouvelle a été faite ce dimanche. Dans son discours, le président dit vouloir chercher de nouvelles formes de financement ainsi qu’une alternative pour sauver l’économie.

 

« Le nouveau système de monnaie virtuelle dépendra des réserves des ressources naturelles pour faire avancer le développement économique du pays », dit Maduro. Face à son audience, le président a voulu rassurer les Vénézuéliens disant avoir étudié à fond cette question.

 

« Vaincre le blocus financier »

 

« J’ai étudié à fond cette question et je veux annoncer que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de monnaie virtuelle à partir des réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une monnaie virtuelle, El Petro, pour avancer en matière de souveraineté monétaire, (…), pour vaincre le blocus financier », souligne le président vénézuélien.

 

Aussitôt faite, l’annonce suscite déjà des interrogations. Certains ne semblent pas convaincus. C’est le cas notamment de Henkel Garcia, directeur d’Econométrica, entreprise vénézuélienne spécialisée en économie. Henkel a émis des doutes sur le fonctionnement même de cette monnaie virtuelle.

 

« Il va être intéressant de savoir comment sera l’algorithme de création de cette monnaie virtuelle. Si c’est le même algorithme que celui utilisé par la BCV (Banque Centrale Vénézuélienne) pour le Bolivar (devise du Venezuela), alors nous allons avoir, beaucoup, beaucoup de ‘petros’ », explique-t-il.

 

 

« Le Venezuela doit 140 milliards de dollars aux créations internationaux »

 

Il ajoute : « les monnaies joueront leurs rôles d’argent (unité comptable, moyen d’échange et réserve de valeur) à mesure que les gens leur font confiance. La confiance aux monnaies passe par la confiance en ses gouvernements, en ses systèmes économiques. Le Venezuela manque les deux (confiance en ses gouvernements et en ses systèmes économiques). Les monnaies virtuelles n’échappent pas à cette dynamique ».

 

L’annonce de cette nouvelle intervient dans un contexte difficile. Le Venezuela doit en effet environ 140 milliards de dollar à ses créanciers internationaux. Le pays est sous embargo financier imposé par les Etats-Unis et l’Union Européenne qui dénoncent la violation des droits de l’homme dans ce pays et une absence notoire de la démocratie.

 

Par Cheikh Dieng

 

 

Source: http://lecourrier-du-soir.com

 

Le Courrier du Soir (France)

 

 

 

A lire aussi:

 

RISQUE DE GUERRE NUCLEAIRE : la Russie défie les Etats-Unis et refuse de lâcher la Corée du Nord

 

ETATS-UNIS – Twitte anti-migrant : Trump dérape et crée une grave crise diplomatique avec la Grande-Bretagne

 

FRANCE – Crise au LR : sur Europe 1, Wauquiez traite le parti En Marche de « ramassis d’opportunistes »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *