Musique – « Libertalia Music Records » en tournée

De la Grande île à l’Hexagone, tout en parcourant la scène européenne en général. Le « Libertalia Music Records » ne cesse de promouvoir le talent des artistes malgaches.

 

Il y a deux ans, il nous a surpris en affichant une belle découverte ou plutôt redécouverte à sa sauce du rock malgache. Avec les Dizzy Brains, c’est bien plus qu’un label qui s’est affirmé comme étant un promoteur émérite des artistes malgaches.
Le fait est que le label « Libertalia Music Records » est désormais devenu une plateforme productive et une machine bien huilée, gage de qualité pour le public, mais aussi de prestige pour tous les artistes qui ont le privilège de collaborer avec eux. Porté par un élan de créativité musicale, ainsi que cette identité artistique qu’il s’est forgé dans la Grande île ces quelques années, le « Libertalia Music Records » ne cesse de transcender les mélomanes de tous horizons, notamment à travers sa nouvelle égérie, la bassiste et chanteuse Christelle Ratri. Nouvelle porte-étendard du label, depuis cette année, la jeune femme et son trio baptisé Kristel, ont emporté le public pour de belles aventures musicales aux rythmes d’un son pop-rock électro.
« C’est vraiment un grand plaisir pour nous de pouvoir valoriser notre musique aussi bien au pays que sur la scène internationale. D’autant plus que nous sommes maintenant amenés à toujours nous surpasser et à toujours donner le meilleur de nous-mêmes » affirme Christelle Ratri en évoquant sa collaboration avec le label qui a produit son album TNM sorti récemment.

 

« On ne change pas une formule qui gagne » dit-on, ainsi sous l’encadrement de la fine équipe du « Libertalia Music Records », Kristel suit le même trajet instauré pour Dizzy Brains et est fin prête à exalter un public mélomane à travers divers festivals internationaux.

 

« Un festival exotique et rock’n’roll »

 

Gilles Lejamble, responsable au sein du label souligne « Pour l’année à venir, nous apportons plus d’envergure à nos actions quant à la valorisation des artistes malgaches. En collaboration avec des producteurs et tourneurs internationaux, on prévoit ainsi de délocaliser le festival Libertalia dans un cadre plus splendide et harmonieux où une image idyllique de Madagascar, ainsi que celle de sa culture seront bien mises en avant ».

 

Après quatre éditions dans la capitale, le festival Libertalia organisé exclusivement par le label se délocalise sur l’île de Nosy Be. Apportant un souffle de nouveauté auprès du public local, qui du 25, 26 et 27 mai de l’année prochaine aura le privilège de découvrir au-delà du folklore habituel présent, des sonorités plus électrisantes.
Pour une internationalisation plus aboutie de ses artistes, rendez-vous est ainsi donné sur la plage de Madirokely, sur l’île aux parfums à l’occasion, le festival qui s’y apparentera ainsi sous la forme d’un « Beach Festival » aux normes internationales. Le tout toujours en partenariat avec plusieurs festivals internationaux comme le « Indian Ocean Music Market » (IOMMA) et le « Sakifo Music Festival » de La Réunion, qui contribueront, à leur tour, à la visibilité des artistes du « Libertalia Music Records ».
À l’instar de Kristel, si en tant qu’artiste vous souhaitez y participer, les appels à candidature seront ouverts au mois de janvier via la page facebook de Libertalia-Music et seront diffusés dans les Alliances Françaises de Madagascar ainsi que dans les différentes institutions artistiques et culturelles.

 

Andry Patrick Rakotondrazaka

 

 

Source : http://www.lexpressmada.com

 

L’Express de Madagascar (Madagascar)

 

 

 

A lire aussi:

 

MADAGASCAR – CONSTITUTION : Les articles sur les élections à réviser

 

MADAGASCAR – Affaire Razaimamonjy: Le Président s’en remet à la Justice

 

MADAGASCAR – Code de la communication – Le glas sonne pour la presse et la démocratie

Commentaires