TCHAD : Saleh Kebzabo appelle l’opposition à l’union en 2018

 

 

Le chef de file de l’opposition politique tchadienne Saleh kebzabo a animé hier 20 décembre 2017 une conférence de presse à son domicile. Cette conférence de presse a permis à Saleh Kebzabo de faire un bilan de l’année 2017 et annoncer les couleurs de 2018. Pour Saleh Kebzabo, « en dépit de toutes les violations des droits humains au Tchad, les partenaires continuent a fermé les yeux sur les méfaits du régime de Deby, soutenu inconditionnellement, au nom, semble-t-il, de la lutte contre le terrorisme. »

 

Le chef de file de l’opposition déclare que les vrais démocrates n’ont plus de capacité de se battre à la loyale, puisque ceux qui les oppressent sont encouragés à poursuivre leurs sales besognes. Il continue en ces termes le seul responsable de la catastrophe que vit le Tchad actuellement le président Deby. Deby, le passif est trop lourd et il restera sourd à tous les appels dit Saleh Kebzabo. Le président de l’UNDR lance un appel à l’opposition tchadien, à l’union.

 

La première bagarre, selon lui, est « d’arracher en 2018 l’organisation des élections législatives et communales. Le combat à mener enfin, est d’affronter le gouvernement pour que l’opposition puisse organisé ses activités légales en libertés. Nous devons surtout, préparer ensemble les échéances électorales à venir. Cette bataille est aussi celle qui doit nous unir contre le forum. Ensemble, maintenir notre cohésion et exigeons un dialogue inclusif qui sauvera notre pays.»

 

 

Source : www.tchadinfos.com

 

Tchadinfos.com (Tchad)

 

 

A lire aussi: 

 

TCHAD – Iyalat : Yousra Abderahim N’DIAYE en lice pour la présidence de l’UPJ

 

TCHAD – Littérature : Allah-Kauis Neneck, lauréat du 1er Prix « Joseph Brahim Seid » 2017

Commentaires