BENIN – Contrôle de la ville d’Abomey : le subtil message du président Patrice Talon à Nicéphore Soglo

 

Patrice Talon, Président du Bénin.

 

Suite à la descente du président-Maire Nicéphore Soglo, qui s’est rendu dans la ville historique d’Abomey le 10 Janvier dernier  pour participer, avec les gardiens de la tradition, à la fête des religions endogènes, le président Patrice Talon a fait également une descente à Abomey le samedi 20 Janvier 2018 où il a passé son weekend, entouré pour la circonstance de l’autorité morale de la ville, le roi et ses dignitaires.

 

Cette visite du chef de l’État à cette ville qui lui a tout donné lors de l’élection présidentielle de Mars 2017 n’est pas anodine. Elle est une réponse aux commentaires qui ont suivi la descente du  président Nicéphore Soglo que certains créditent d’avoir une forte influence sur la cité historique d’Abomey. C’est donc un message subtil que le président Talon a lancé au président d’honneur du parti de la renaissance du Bénin. C’est sans doute une manière élégante pour signifier au président Soglo qu’il a définitivement perdu ce fief politique et qu’il est désormais le nouveau maître qui contrôle Abomey.

 

Le président Patrice Talon a profité de ce séjour pour interroger l’avenir en se prêtant à la consultation du fâ sous la houlette des dignitaires d’Abomey. Requinqué par les prédictions du fâ, le président Patrice Talon a pris contact avec certains chefs de famille et l’équipe de campagne qui lui a verrouillé ce fief politique lors de la campagne présidentielle de Mars 2016.

 

Tout se fait donc progressivement en place pour sonner le glas de la mainmise du parti de la renaissance du Bénin sur cette ville. La bataille, pour les législatives et les élections municipales, communales et locales prochaines, s’annonce donc très serrée entre l’actuel chef de l’État et la famille du premier président du Bénin démocratique.

 

En tout état de cause, le président Patrice Talon tient à une majorité parlementaire à l’issue de l’élection législative qui pointe son nez à l’horizon et il compte énormément sur la 23ème circonscription électorale dont il se dit désormais être l’unique maître. La descente du 20 janvier dernier consiste donc à vérifier si le bain de foule dont à bénéficier le président Nicéphore Soglo lors de la fête dite du vodoon est une réalité ou une fiction, et certainement il a reçu l’assurance du roi d’Abomey et de ses dignitaires pour qui le parti de la renaissance du Bénin est désormais une histoire ancienne.

 

Avec cet allié royal et la remotivation de son équipe de campagne, le président Patrice Talon vient de prendre une longueur d’avance sur les « SOGLO » qui s’empêtrent dans une crise profonde avec des dissidents décidés à leur arracher le parti. Il y a donc du suspens en vue en 2019 dans la 23ème circonscription électorale.

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Législatives 2019: Nourou-Dine Saka Saley répond à ceux qui critiquent sa candidature

 

BENIN – Propos désobligeants sur la Cour constitutionnelle : Jacques Ayadji en mission ?

Commentaires