CÔTE D’IVOIRE – Ebony 2017 du meilleur journaliste : des lauréats s’expriment

La cérémonie de la 19ème édition des Ebony ‘’Nuit de la Communication 2017 s’est tenue le vendredi 29 décembre 2017 à Sofitel-Hôtel-Ivoire d’Abidjan-Cocody. Des lauréats se sont exprimés au micro d’Afrikipresse.

 

 

Koné Pargasoro Super Ebony 2017

 

« Je promets de continuer à travailler »
« Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens en ce moment. Merci aux organisateurs et aux membres du jury pour avoir reconnu mon travail. Je promets de continuer à travailler pour maintenir le cap ».

 

Katy Touré, lauréate du prix du meilleur journaliste sportif

 

« Cela fait 10 ans que je suis dans le métier (…) ce prix est un honneur »
« Je suis très heureuse et surprise parce que je ne m’y attendais pas du tout. C’est mon premier prix en tant que professionnelle dans ce métier. Cela fait près de 10 ans que je suis dans le métier  et je sais qu’il y a de grands journalistes sportifs qui existent ; et ce prix est un honneur. Ça m’emmène à travailler encore plus ».

 

Ange Kouadio, lauréat du prix sectoriel ‘’Bolloré’’ pour la promotion des transports

 

« Même si on a pas le prix suprême, c’est une satisfaction »
« Pour tout concours, c’est un plaisir renouvelé lorsqu’on est lauréat particulièrement pour la journée dédiée à la communication qui consacre le meilleur journaliste. Même si on n’a pas eu le prix suprême, c’est une satisfaction et c’est à force de travailler et de persévérer que nos efforts sont toujours récompensé ».

 

Elysée Yao, lauréat du prix de la meilleure interview et le prix de la presse écrite

 

« J’étais venue pour le super Ebony … »
« Je félicite le vainqueur et je peux dire que personne n’a démérité, tous les lauréats ont travaillé avec ardeur, et ont été récompensés à la hauteur de ce qu’ils ont produit. J’étais venue pour le super Ebony malheureusement je n’ai pas été consacrée meilleure  ».

 

Carlos Koandé prix de la meilleure enquête et du meilleur journaliste radio

 

« (..) À deux participations, on peut dire qu’on n’est plus très loin du super Ebony »
« J’ai fait plusieurs enquêtes, mais je ne sais pas laquelle a gagnée. L’an dernier, n’ayant pas été nominé, cette année nous sommes revenus dans la course. Même si on ne gagne pas le super prix, on n’est plus très loin. On apprécie cette soirée parce que les journalistes ont beaucoup travaillé. Il faut que le jury continue d’être aussi rigoureux pour que notre corporation soit toujours respectée en Côte d’Ivoire ».

 

Propos recueillis par Roxane Ouattara

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

A lire aussi:

 

OIF: Les vraies raisons du limogeage de Kako Nubukpo, directeur de la Francophonie économique

 

CONGO – Aviation civile : ECAir, l’entretien de « la tombe » coûte cher à l’État

 

AIDE BUDGETAIRE : L’AFD au chevet du Gabon

Commentaires