CULTURE ET TRADITION : KING FABRICE ZOMBI KAVABIOKO l’unificateur des tribus Ne Kongo

King Fabrice Zombi Kavabioko est un chef traditionnel congolais. Il est bien connu sous son surnom de "Zombi" en raison de son implication au Catch dans de la communauté congolaise de la diaspora.

 

Le Roi Fabrice Zombi Kavabioko

En République Démocratique du Congo (RDC), il existe une séparation bien définie entre le pouvoir politique et le pouvoir traditionnel. Lorsqu’un politicien éminent et de haut niveau est élu ou nommé, les chefs traditionnels se réunissent pour l’investir à régner sur leur sol. Le pouvoir traditionnel est cette reconnaissance qu’un individu acquiert pour diriger ses compagnons sur la terre de leurs ancêtres. Outre l’évolution de la frontière politique de nos jours, la plupart des cultures en Afrique pratiquent encore cette coutume traditionnelle.

 

King Fabrice Zombi Kavabioko est un descendant d’un roi dans la terre étendue du royaume de Kongo. Il a précédemment vécu en Afrique du Sud où il a pris de nombreuses initiatives pour aider les Congolais. Il a pratiqué et organisé de nombreuses activités telles que la lutte et la mobilisation des jeunes pour le rétablissement de la paix dans la nation africaine déchirée par la guerre du Congo.
Après avoir reçu l’écho de ses activités en tant que dirigeant de la diaspora congolaise, certains officiels congolais ont exprimé leur volonté de travailler main dans la main avec King Fabrice Zombi Kavabioko dans le pays.

 

 

King Fabrice Zombi Kavabiokoi a dirigé la mobilisation de masse des jeunes qui appelaient à la paix en temps de protestation et de violence politique à Kinshasa. Il est intervenu pour approcher différents leaders traditionnels afin de travailler avec les officiels pour trouver une solution pacifique aux nombreux défis auxquels la République démocratique du Congo est confrontée.

 

Après avoir entrepris de nombreuses initiatives en faveur de la paix, King Fabrice Zombi a été réinvesti dans la tribu Suku, en tant qu’ambassadeur unique du roi Kongo Kongo. Il a été chargé de réunir tous les Sukus sous une même bannière afin d’honorer leur culture. Il est le descendant et l’héritier choisi du pouvoir traditionnel du royaume de Suku.

 

 

En tant que roi, King Fabrice Zombi Kavabioko s’est déplacé de son pays pour venir rencontrer ses collègues rois autour de l’Afrique avec sa stature de roi traditionnel africain. Ainsi, il a été reçu par le roi Mswathi du Swaziland à Mbabane à l’occasion de l’anniversaire de Mswathi. Ils ont eu des entretiens sur les multiples défis auxquels sont confrontés les pouvoirs traditionnels et les dirigeants dans la situation mondiale actuelle. Il a également été reçu par Toni Mphephu Ramabulana,  le roi de Venda  en Afrique du Sud.

 

Cette visite avait pour but de tisser des liens solides et de parler de leadership, de protection des tribus et des moyens possibles d’investir pour faire avancer le programme africain. Dans le long processus de sa tournée internationale, King Fabrice Zombi Kavabioko a été reçu par M. D van Rooyen le ministre sud-africain des Affaires traditionnelles. Ils ont discuté de questions liées au pouvoir des chefs traditionnels, au peuple qu’ils dirigent et à la survie de leur hégémonie.

 

En acquérant cette exposition internationale, King Fabrice Zombi Kavabioko a profité de l’occasion pour approfondir la question de la restructuration des liens solides entre les royaumes traditionnels africains et la construction de nations stables avec des valeurs et des principes initiés par l’Afrique.

 

King Fabrice Zombi Kavabioko a reçu de nombreuses récompenses internationales d’autres rois d’Afrique tels que des diplômes, des certificats et bien d’autres symboles pour l’élever à son rang de véritable fils de la terre d’Afrique. Il croit que l’Afrique a besoin de personnes capables de savoir qui elles sont, où elles sont et où elles vont. Ce faisant, les Africains peuvent définir leurs objectifs et engager leur destin avec fierté et détermination sans attendre d’être instruits par des cultures extérieures.

 

 

Quand on lui demande quelles sont ses plus grandes ambitions, King Fabrice Zombi Kavabioko dit qu’il aborde la question du développement dans le pays Kongo. Il rencontre et parle à des investisseurs potentiels pour découvrir et utiliser les opportunités économiques qu’offre la terre de ses ancêtres. En effet, le peuple Kongo est situé dans la province de Bandundu (Kwango, Kwilu) en République Démocratique du Congo.

 

Dans ce domaine, les infrastructures économiques de base souffrent d’une énorme détérioration. Les routes, les hôpitaux, les écoles et les universités doivent être construits. Les centres de loisirs et les stades sont très demandés et offrent des opportunités de travail.

 

La province a le plus haut taux de population alphabète du pays mais souffre des possibilités d’emploi. Si la mission du King Fabrice Zombi Kavabioko est couronnée de succès, de nombreux changements seront apportés à la vie des habitants de la région. Par extension, investir au Congo profitera également à tous les Congolais car de nombreuses villes contribueront indirectement à fournir des matériaux pour la construction et l’entretien des nouvelles structures par exemple.

 

King Fabrice Zombi Kavabioko en tant que leader traditionnel tente d’intéresser les hommes d’affaires et les investisseurs, aux opportunités de développement local qui existent dans son pays et en Afrique. Son mandat officiel est sanctionné par sa consécration par l’Union des chefs traditionnels en 2014 comme l’un d’entre eux. Tous les Congolais peuvent s’unir avec lui pour construire un pays fort et ouvrir de nouveaux horizons pour le développement du pays.

 

Par AMAGEP

 

 

A lire aussi:

 

HISTOIRE – Grandeur et décadence de l’Empire du Ghana

 

HISTOIRE – Les Luo dont descend Barack Obama sont les véritables fondateurs de l’antique civilisation égyptienne

 

 

 

Commentaires