NIGER – Rebondissement dans l’affaire des bébés importés : la justice nigériane exige un test ADN pour les enfants de Hama Amadou

 

 

Alors que l’on croyait l’affaire des bébés importés définitivement close avec le jugement de la Cour d’appel de Niamey et la condamnation des principaux prévenus à des peines privatives de liberté, voilà que par note verbale transmise par voie diplomatique, la justice nigériane vient d’adresser une requête ‘’d’entraide judiciaire pour conduire un test ADN sur Hadiza Hama Amadou pour déterminer la paternité de deux mineurs : Amadou Fadima Lillian (fille) et Amadou Guellian (garçon) à la justice nigérienne. (Voir fac similé).

 

Par cette requête, la justice nigériane, qui a en charge, le traitement d’un dossier de demande de passeports nigérians pour Amadou Fadima Lillian et Amadou Guellian qui seraient enfants du couple nigérien Hama Amadou et Hadiza voudrait connaitre la vérité sur la paternité des deux enfants.

 

 

Le couple Hama Amadou, c’est rappel, qui avait maille à partir avec la justice nigérienne sur ce dossier, aurait sollicité l’aide des personnes intermédiaires, des malfrats en quelque sorte pour faire venir ses prétendus jumeaux en France.

 

 

Les malfrats sont selon nos informations, présentement en prison au Nigeria. Ils sont poursuivis par la justice nigériane sous les chefs d’accusation suivants :

1. complot en contravention de l’article 10 (h) de la loi sur l’immigration acte 2015 ; fausse déclaration dans le but de se procurer un passeport pour lui-même ou pour une autre personne, en contravention de l’article 10 (c) de la loi sur l’immigration acte 2015 ; Trafic illicite de migrants contraires à l’article 65 de la loi sur l’immigration acte 2015 ; Tentative de commettre une infraction en contravention à l’article 72 de la loi sur l’immigration de 2015 et Assistance illégale d’un citoyen non-nigérian pour se procurer un passeport, en contravention de l’article 12 (2) de la loi sur l’immigration de 2015.

 

Selon la correspondance du Nigéria adressée au Niger, la commission rogatoire du Nigeria devrait arriver à Niamey à partir du 15 janvier 2018 pour procéder au test ADN sur Mme Hama Amadou Hadiza. Elle a séjourné déjà au Niger.

A –t-elle procédé au test, pour le moment, nous l’ignorons, toujours est-il qu’elle a eu plusieurs séances de travail avec des experts nigériens. S’agit-il encore d’un complot politico-politicien comme le prétend Hama Amadou ou d’un acharnement sur sa personne ?

 

Il serait difficile de répondre par l’affirmative tant la justice nigériane est indépendante.

 

Elle ne fait que son travail d’investigation pour connaitre enfin la vérité et elle n’obéit qu’à ses règles. Des individus ont été arrêtés au Nigeria en essayant de faire établir des faux papiers à des enfants en leur attribuant la nationalité nigériane.

Ils avaient affirmé que ces enfants seraient nés à Bouruku dans l’Etat de Benue State et que Hama Amadou et sa femme Hadiza seraient les parents.

 

 

Pour clore définitivement ce dossier, Hama Amadou et son épouse ont intérêt à se soumettre au test ADN des experts nigérians ou à défaut déclaré publiquement qu’ils ont acheté ces enfants au Nigéria pour palier à leur infertilité.

Autrement tout comme dans le fameux feuilleton les jumeaux du destin de la légende qui ont compromis le règne de l’impératrice de Chine, les Jumeaux de Benue risquent fort d’enterrer définitivement Hama Amadou.

 

Namalka Bozari

 

 

Source :http://www.tamtaminfo.com

 

Tam Tam Info (Niger)

 

 

A lire aussi:

 

NIGER – Mme Néné Poinard: «De son vivant personne ne peut remplacer Hama Amadou à la tête de Lumana malgré les ambitions des uns et des autres »

 

NIGER – Le succès du PDES témoigne la crédibilité et la confiance dont jouit le Niger déclaré l`honorable Députée…

 

NIGER – Mme Kado Issoufou Zeinabou Maidah Mamoudou : « Pour être efficace le secteur privé nigérien doit être soutenu et débarrassé de la concurrence déloyale »…

 

 

Commentaires