BENIN – Congrès des FCBE : L’inévitable duel entre Lionel Zinsou et Valentin Djènontin

Les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) se retrouvent ce week-end pour une redéfinition de la politique de leur alliance.

 

Lionel Zinsou (à gauche) et Valentin Djènontin (à droite)

 

Au menu de cette grande assise historique, la transformation de l’alliance en un parti politique et la désignation du leader qui prendra désormais la destinée de cette nouvelle formation politique.

Dans le lot des pressentis, il y l’ancien candidat malheureux de la présidentielle de mars 2016, Lionel Zinsou et l’actuel député de l’alliance élu dans la 6ème circonscription électorale, Valentin Djènontin Agossou.

 

Pour le premier, certains militants de cette alliance estiment qu’il dispose de la carrure et surtout le charisme nécessaire pour conduire les destinées de ce parti qui naîtra ce week-end à l’issu de ce deuxième congrès ordinaire depuis son existence il y a dix ans.

 

Ancien premier ministre sous le régime Yayi, Lionel Zinsou dispose également d’une notoriété international qui pourra mieux jouer sur son management du groupe.

Pour d’autres, l’honorable Valentin Djènontin, compte tenu de sa position politique et surtout de son expérience dans le monde politique du pays, pourra user de ses acquis et expériences pour l’atteinte du nouvel objectif que se fixeront les verts cauris à Parakou ce 10 Février 2018.

L’autre atout majeur qui accorde un point considérable à l’honorable est sa loyauté et son attachement aux idéaux de l’alliance depuis sa création.

 

Aussi, soutient-on dans le rang des pro-Djènontin, les différentes sorties médiatiques de l’homme prouvent son courage, sa bonne foi et surtout sa détermination à conduire à bon port la nouvelle politique du parti en devenir.

 

Malgré donc les atouts que possèdent ces deux personnalités qi ne sont d’ailleurs pas des moindres, il convient de nuancer que les choses pourront changer autrement sur le terrain car tout ceci n’est que des propos recueillis dans les coulisses en attendant la grande messe politique qui tiendra en haleine toute la nation béninoise ce week-end.

Assistera-t-on à l’adage chrétien stipulant que « qui entre en conclave Pape sort toujours cardinal ? » Les échanges avec les différents militants ont beaucoup évolué et le contraire serait l’une des surprises que cette alliance aura à exhiber au peuple béninois.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

A lire aussi:

 

BENIN – Philippe Noudjènoumè : « le peuple n’a pas de réels représentants à l’Assemblée nationale »

 

BENIN – Législatives 2019 : le difficile casting pour Rachidi Gbadamassi

Commentaires