BENIN – Victor Topanou: « indignons nous avant qu’il ne soit trop tard »

Les langues se délient de plus en plus pour opiner sur la gouvernance des princes du « nouveau départ » qui semblent mettre les pieds sur l’accélérateur malgré les inquiétudes émises par leurs concitoyens sur leur mode de gouvernance.

 

 

Mais faisant suivre les actes à la parole, le chantre du « nouveau départ » n’entend pas se laisser distraire. Il doit réformer, et le plus vite possible. Des réformes qu’avaient approuvées les Béninois en lui accordant ses suffrages à plus de 65% des voix lors du scrutin présidentiel de mars 2016.

 

Mais dans la mise de ces réformes pourtant annoncées, des voix se font de plus en plus stridentes pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les menaces qui guettent le Bénin si le régime actuel ne se remette pas en cause en faisant asseoir sa gouvernance sur le respect de la constitution de 1990.

 

A la suite de la société civile qui ne cesse de donner l’alerte, certains acteurs politiques sortent également de leur mutisme pour attirer l’attention de l’opinion publique nationale sur les dérives actuelles du régime Talon.

 

Et concernant surtout la violation du code électoral toujours en vigueur en République du Bénin, l’ancien garde des sceaux Victor Topanou, rompt le silence à travers une tribune dans laquelle il appelle à une indignation générale avant qu’il ne soit trop tard. Lire ci-dessous son opinion sur le sujet:

 

Opinion de Topanou sur la non installation des membres du cos lépi:

 

 

Victor Topanou

Professeur d’université

Maître de conférence de science politique

Ancien Garde des sceaux

 

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – 2ème congrès des FCBE: la fin des faims?

 

BENIN – Philippe Noudjènoumè : « le peuple n’a pas de réels représentants à l’Assemblée nationale »

 

BENIN – Législatives 2019 : le difficile casting pour Rachidi Gbadamassi

 

 

Commentaires