CÔTE D’IVOIRE – Aïcha Koné : « Affou Kéita a parlé de Saïdi Mohamed sans savoir que c’est un Ivoirien »

Dans une interview accordée à VIP Mag N°244 du 26 février au 04 mars 2018, la Diva de la musique ivoirienne, Aïcha Koné dit ses vérités sur la sortie d’Affou Kéita. et donne des précisons sur Saïdi Mohamed.

 

 

Selon Aïcha Koné dit Maman Africa, quand Affou Kéita dit : « À chacun son Libanais», elle (Aïcha) s’est sentie peinée en ce sens qu’elle a joué dans le sable avec la maman biologique de Affou Kéita à Adjamé-Dallas et Attécoubé. Elle précise qu’Affou est sa fille pour être pratiquement née dans ses mains. Affou Kéita, dit-elle, a parlé de Saïdi Mohamed sans savoir que c’est un Ivoirien comme elle-même Aïcha, comme Affou et comme sa maman.

 

La Diva souligne que Saïdi Mohamed est un enfant d’Adjamé. Il a construit le forum des marchés d’Adjamé et lors de l’inauguration, c’est elle, Aïcha Koné et Gadji Celi qui ont été invités à chanter. « Qu’Affou sache que bon nombre de ceux qu’elle appelle Libanais, ont contribué à la construction de la Côte d’Ivoire », dit-elle.

 

Pour Maman Africa, ‘’sa fille’’, Affou a eu un langage incendiaire et en tant que sa mère, elle a été choquée. Aïcha précise que Affou est beaucoup trop jeune pour savoir des choses. C’est pourquoi, elle dit ne pas souhaiter que sa fille, Affou glisse sur des terrains qu’elle ne maîtrise pas. Au vu de tout cela, Maman Africa demande pardon à Saïdi Mohamed pour tout ce que sa fille Affou a pu dire sur sa personne.

 

Pour la Diva de la musique ivoirienne, au moment où l’on parle de réconciliation, la Côte d’Ivoire n’a pas besoin de cela. Noël Dourey, Président du Cercle des artistes pour l’émergence ( Cape), a tenu des propos similaires au cours d’une conférence de presse, jeudi dernier au Palm Club.

 

M. Ouattara

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

 

A lire aussi:

 

Handball en Côte d’Ivoire : Aboubacar Karaboué élu président de la fédération

 

CÔTE D’IVOIRE : des partis politiques dénoncent l’organisation des sénatoriales

 

CÔTE D’IVOIRE – « Personne ne peut me parler du Pdci » : Noël Dourey après son soutien qui dérange à Sawegnon

Commentaires