SENEGAL – Partenariat mondial pour l’éducation : La leçon du président ghanéen à Macky et Macron

Bon nombre de participants à la Conférence sur la reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l’éducation ont été captivés par l’intervention du président ghanéen.

 

 

Un discours plein de grandes vérités pour dire que l’Afrique peut compter sur elle-même pour se développer dans une assemblée internationale pensant la bonne stratégie pour ce continent, il fallait l’oser.

 

Nana Akufo-Addo n’a lissé personne indifférent. Après les interventions, presque semblables, des chefs d’Etat francophone, il les a invités à sortir du tutorat de l’Occident. « Nous ne pouvons pas dépendre des autres. Je ne le dis pas pour tourner le dos à ces nombreux bailleurs qui nous soutiennent, mais si notre politique dépend d’autres bailleurs de fonds si leur politique est réformée, nous allons souffrir », avertit-il.

 

Le successeur de John Kufuor de dire que l’Afrique est capable de trouver les ressources financières nécessaires puis que « les fonds sont disponibles sur notre continent. Nous en avons en abondance, si nous éliminons la corruption de notre continent (près de 50 milliards de dollars perdus chaque année par l’Afrique), si nous nous organisons pour avoir des arrangements plus prometteurs et plus attractifs pour exploiter nos ressources ».

 

Comme répondant à l’essence même de la Conférence sur la reconstitution des fonds du Partenariat mondial pour l’éducation, Nana Akufo-Addo n’a pas manqué de noter la gratuité de l’éducation jusqu’au lycée dans son pays, le Ghana.

 

Avec Les Echos

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

Macron à Dakar : nous n’accepterons pas que la France nous humilie une énième fois

 

SENEGAL – Serigne Moustapha Sy : «Si Khalifa Sall n’est pas libéré, c’est moi qui serai candidat»

 

SENEGAL – AIBD, Khalifa Sall, « volte-face de S. Mbaye Sy Mansour » : La vérité de Adama Gaye

Commentaires