BENIN – Naissance d’un nouveau parti de l’opposition pour le 24 mars: Volte-face dans le processus de location du stade par le Dg /Ogsb

L’homme d’affaires Sébastien Ajavon, -cela se chuchote depuis quelques moments- envisage sérieusement de créer son propre parti politique. Un congrès constitutif de cette formation est prévu pour se tenir le samedi 24 mars au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou. L’homme d’affaires Sébastien Ajavon souhaite en effet organiser un grand meeting ce 24 mars, afin d’officialiser l’existence de son mouvement.

 

 

Après avoir accompli les formalités et obtenu toutes les garanties d’occupation des lieux contre payement certifié d’un montant de 3 millions de F CFA, grande a été la surprise des organisateurs de cette activité de se voir notifier la rupture unilatérale de ce qui tenait jusqu’alors lieu, de contrat de location et d’occupation du stade d’amitié Général Mathieu Kérékou. En d’autres termes, l’autorisation d’occupation vient ainsi d’être retirée à Asg par le gouvernement, sous couvert du ministre  du tourisme, de la culture et des sports.

 

En effet, dans un courrier en date du 13 mars, le ministère du Tourisme, de la Culture et des Sports opère une volte-face et annonce que le stade serait indisponible à cette date. Raison évoquée, la présence d’une mission technique chinoise dans le cadre de travaux de réhabilitation.

 

Cet argument avancé par les autorités de tutelle ne résiste nullement à la logique, d’autant que les faits, tels qu’ils se sont succédés, révèlent à maints égards, une volonté inavouée d’en découdre avec un adversaire politique de taille, et qui plus est, s’apprêterait à porter sur les fonts baptismaux, un parti politique qui viendra renforcer sur le terrains des débats, l’opposition politique. Le contexte actuel, exacerbé par d’interminables remous sociaux n’est pas de nature à rassurer un pouvoir au bord de l’apoplexie. Seulement, tout porte à croire que la crise de nerf du gouvernement de la rupture ne fait que commencer, eu égard à l’autre congrès de Parakou…

 

Nullement ébranlé par la mésaventure de l’annulation du contrat de location du stade, l’homme de Djeffa a, selon certaines indiscrétions, activé son plan B. L’assemblée constitutive de son parti politique se tiendra à la même date du 24 mars, même si le lieu aura changé. C’est dire donc qu’un nouveau parti politique de l’opposition va naître bientôt. De la compagnie pour Talon et que la pluralité des idées enrichisse le Landerneau politique d’un Bénin qui n’en demande pas plus.

 

 

Source: http://ladepeche.info

 

La Dépêche (Bénin)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN: le salaire du chargé de mission Zul Kifl Salami crée la polémique sur les réseaux sociaux

 

BENIN – Le BMP dans son dernier soupir avant les législatives

 

 

Commentaires