RD CONGO – Présidentielle : Moïse Katumbi promet de mobiliser 100 milliards USD et créer 3,5 millions d’emplois en 5 ans

Moïse Katumbi, candidat déclaré à la prochaine présidentielle du 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC), a clôturé lundi 12 mars 2018le conclave des forces politiques qui l’ont désigné, en Afrique du Sud, candidat de leur nouvelle plateforme politique.

 

 

Le riche homme d’affaires a promis de mobiliser 100 milliards USD dès son premier mandat, une fois élu président de la République.

 

Les quatre piliers du projet Katumbi

 

Jeune Afrique note qu’à neuf mois de la tenue – encore hypothétique – des scrutins présidentiel, législatifs et provinciaux, Moïse Katumbi a également dévoilé les « quatre piliers » de son projet de société : consolidation de l’État, de la démocratie et de la paix ; valorisation du capital humain ; relance économique, diversification de l’économie et création d’emplois ; et enfin, lutte contre le changement climatique. Les conditions qui permettent d’envisager des élections crédibles sont très loin d’être remplies

 

« Je veux être le candidat du mérite, en particulier au sein de notre formidable jeunesse. Leur offrir un avenir radieux au Congo constitue notre plus grand défi», a promis le candidat qui est toujours menacé d’arrestation en cas de retour au pays. En juin 2016, il a été condamné à trois ans de prison dans une affaire rocambolesque de spoliation immobilière qualifiée de « mascarade » notamment par un rapport confidentiel des évêques catholiques rédigé une année plus tard.

 

« Les conditions qui permettent d’envisager des élections crédibles, justes et honnêtes sont très loin d’être remplies. De nombreux compatriotes croupissent encore en prison injustement privés de leur liberté. D’autres sont condamnés à l’exil. Les manifestations pacifiques sont réprimées dans le sang. Les médias privés proches de l’opposition sont menacés ou fermés », a d’ailleurs déploré Katumbi.

 

Les médias relèvent que, dans son programme (de plus de 500 pages), l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga prévoit également la création de 3,5 millions d’emplois pour lutter contre le chômage qu’il considère comme un frein au développement de la République démocratique du Congo. Il s’engage à lutter contre l’injustice sociale qui fait qu’en RDC un député gagne 100 fois plus qu’un enseignant.

Ce programme de Moïse Katumbi fait rêver surtout que son ancien allié Joseph Kabila, devenu son ennemi juré, ne s’est arrêté qu’avec un budget de 5 milliards USD.

Katumbi promet de réaliser dans 5 ans 25 fois plus que ce que Joseph Kabila a réalisé après 17 ans à la tête du pays.

 

«Nous sommes dans le Rassemblement, il n’y a rien de nouveau»

 

Moïse Katumbi affirme que lui et les structures qui soutiennent sa candidature restent membres du Rassemblement, rapporte Radio Okapi.

« Nous sommes dans le Rassemblement et il n’y a pas du nouveau. Nous avons organisé le Rassemblement, nous restons dans le Rassemblement. Et quand je suis venu en Afrique du sud, le président du Rassemblement était au courant. Donc, je continue avec ce que j’avais dit que je serai candidat, c’est la continuité, il n’y a rien de nouveau », affirme Moise Katumbi.

 

Il est resté néanmoins évasif sur la question du journaliste qui notait que l’annonce de sa candidature met un terme au projet de candidature unique de l’opposition à la présidentielle de décembre 2018.

« Pour le moment, il y a des gens qui vont faire le congrès, il y a des candidats déclarés. Nous n’allons pas étaler notre politique aujourd’hui. Nous avons nos stratégies, nous sommes unis, nous avons besoin de l’opposition unie et  le moment viendra », promet l’ancien gouverneur du Katanga.

 

 

 

Source: https://congoreformes.com

 

Congo Réformes (RD Congo)

 

 

A lire aussi:

 

RD CONGO: Ecouter l’Eglise

 

RD CONGO – EVE BAZAÏBA : « 7 jours de marches pour l’alternance démocratique »

 

RD CONGO – MARCHE DU 21 JANVIER : Soutien total au Comité Laïc de Coordination

 

RD CONGO – Le PALU tourne le dos à la Majorité présidentielle

Commentaires