BENIN : « Après les cinq ans, Patrice Talon sera réélu pour sept ans », dixit Dakpè Sossou

Le député Dakpè Sossou, appelé à se prononcer sur la formation de la Coalition pour la défense de la démocratie, a fait des déclarations surprenantes au micro des journalistes de la Télévision locale TVC.

 

 

Le député de la 18ème circonscription ne trouve pas l’opportunité de la création d’une telle coalition dont le seul but, selon lui, serait d’empêcher le Président de la République d’avoir sa majorité parlementaire aux prochaines élections législatives. Il va loin en insinuant que la finalité recherchée dans la création de ladite coalition serait de prendre le pouvoir des mains de Patrice Talon. Un objectif qui ne pourra pas être atteint selon lui, en tous cas pas avant 10 ans.

« Après les cinq ans en cours, Talon aura sept ans », a-t-il déclaré.

 

Dans la suite de son intervention, il fait savoir que cela n’est nullement lié à l’idée du mandat unique. Mais, il voit des changements après les trois ans restants. Des changements qui conduiront à offrir un second mandat de sept au Président Patrice Talon. « Je ne dis pas que le mandat unique reviendra. Mais, il y aura d’autres changements après les trois ans » ? a-t-il précisé.

 

Ces propos venant d’un député de la mouvance présidentielle incitent à des interrogations qui renvoient au projet de révision de la constitution proposé par le Chef de l’Etat et rejeté par les députés, même si le député précise que cela n’est pas le cas. Des interrogations qui ont d’ailleurs conforté les déclarations du Président de la République lors d’un entretien accordé à Financial Afrik en mai 2017. Un entretien au cours duquel le Président Patrice Talon a fait savoir la nécessité de réviser la constitution. Il a montré son engagement à le faire et pourrait ramener le dossier sur la table des députés à tout moment.

 

Par Cochimau S. HOUNGBADJI

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Opposition au régime Talon : Candide Azannaï fait cavalier seul !

 

BENIN – Fronde sociale : Boni Yayi, Nicéphore Soglo, Tévoèdjrè et Sébastien Ajavon en conclave à Djèffa

 

BENIN : Ajavon accuse Talon « de mauvais contributeur de l’Etat »

 

BENIN : c’est désormais officiel; la Cour Constitutionnelle financièrement asphyxiée !

Commentaires