BENIN – Interview de Patrice Talon sur TV5: après les paroles, la vérité des chiffres

Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon était l’invité de l’émission « Internationales » de ce dimanche 22 avril 2018. Cette sortie médiatique, deux ans après sa prise de pouvoir a suscité des polémiques au sein de l’opinion publique, chacun allant de ses commentaires. Au-delà des fausses notes et des dribbles de l’homme d’Etat, voici quelques chiffres produits par l’argentier national Romuald Wadagni et qui auraient pu mieux répondre aux attentes des Béninois et de sa communauté étrangère.

 

Patrice Talon, président de la République du Bénin sur Internationales de TV5, rfi et le monde ce dimanche 22 avril 2018

 

Les recettes totales nettes des régies financières au titre du mois de décembre 2016 se sont établies à 68,26 milliards de FCFA contre 83,70 milliards de FCFA le même mois de l’année 2015, soit une baisse de 18,4%. Par rapport aux prévisions annuelles de la Loi des Finances Rectificatives pour les trois (03) régies qui s’élèvent à 794,39 milliards FCFA, le taux de réalisation sur l’ensemble de l’année 2016 est de 87,6%. Au niveau des recettes de la Douane, il a été recouvré un montant net de 25,88 milliards de FCFA en décembre 2016 contre 29,38 milliards de FCFA un an plus tôt, soit une baisse de 11,9%.

 

L’administration des Impôts a mobilisé un montant net de 37,91 milliards de FCFA au cours du mois sous revue contre 39,48 milliards de FCFA au mois de décembre 2015 affichant ainsi une baisse de 4,0%. Le Trésor a recouvré 4,47 milliards de FCFA au cours du mois de décembre 2016 contre 14,83 milliards de FCFA au même mois de l’année 2015, soit une baisse de 69,9%. Par ailleurs, l’analyse du niveau de réalisation des recettes par régie financière montre que les objectifs n’ont pas été atteints pour le compte du mois de décembre 2016.

 

Contre-performance aux impôts et aux trésors…

 

Baisse de 3,1% au niveau des trois principales régies en janvier 2017. Les recettes totales nettes des régies financières au titre du mois de janvier 2017 se sont établies à 54,60 milliards de FCFA contre 56,34 milliards de FCFA le même mois de l’année 2016, soit une Par rapport aux prévisions annuelles pour les trois (03) régies qui s’élèvent à 807,3 milliards FCFA, le taux de réalisation à fin janvier 2017 est de 6,8%. Au niveau des recettes de la Douane, il a été recouvré un montant net de 22,74 milliards de FCFA en janvier 2016 contre 21,39 milliards de FCFA un an plus tôt, soit une hausse de 6,3%.

 

L’administration des Impôts a mobilisé un montant net de 26,56 milliards de FCFA au cours du mois sous revue contre 32,25 milliards de FCFA au mois de janvier 2016 affichant ainsi une baisse de 17,7%. Le Trésor a recouvré 5,30 milliards de FCFA au cours du mois de janvier 2017 contre 2,69 milliards de FCFA au même mois de l’année 2016, soit une hausse de 96,7%. Par ailleurs, l’analyse du niveau de réalisation des recettes par régie financière montre que les objectifs ont été atteints pour le compte du mois de janvier 2017.

 

L’activité des industries manufacturières en décembre 2016 a connu des replis de 3,7%, 6,5% et 23,4%

Dans la branche « Elevage », la conjoncture économique au mois de décembre 2016, mesurée par l’indice du chiffre d’affaires, s’est inscrite en hausse de 46,3% et 63,4% respectivement en comparaison à ses niveaux du mois précédent et trois mois plus tôt. De même, l’activité a enregistré un regain de 1,6% en comparaison au même mois de l’année 2015. L’indice du chiffre d’affaires du mois de décembre 2016 (131,8) est au-dessus de la moyenne de longue période de 124,1. L’activité des industries manufacturières en décembre 2016 a connu des replis de 3,7%, 6,5% et 23,4% en variations mensuelle et trimestrielle ainsi qu’en glissement annuel. L’indice du mois de décembre 2016 (75,5) est au-dessous du seuil de référence de 93,5. L’activité de fourniture de l’énergie en décembre 2016 a connu des baisses respectivement de 2,7% et 34,0% par rapport au mois précédent et au même mois de l’année 2015.

 

 

Toutefois, elle s’est améliorée de 28,9% par rapport au mois de septembre 2016. L’indice du chiffre d’affaires du mois (71,7) est au-dessous du seuil de référence de 90,9. Dans le secteur des BTP, l’indice du chiffre d’affaires du mois de décembre 2016 a connu des reculs respectivement de 17,8% et 45,4% en comparaison au mois précédent et un an plus tôt. En revanche, il s’est consolidé de 87,6% par rapport à son niveau trois mois plus tôt. L’indice du chiffre d’affaires du mois sous revue (63,2) est au-dessous du seuil de référence de 104,2. Au niveau des activités commerciales, l’indice du chiffre d’affaires du mois de décembre 2016 a connu des hausses de 7,9% et 29,8% respectivement en comparaison au mois précédent et trois mois plus tôt. En revanche, il a connu un recul de 12,7% en glissement annuel. L’indice du chiffre d’affaires du mois de décembre (112,3) est au-dessus de la moyenne de longue période de 111,7. L’indice du chiffre d’affaires de la branche « Transport et Télécommunications » a affiché des hausses respectives de 1,5% et 6,2% en variations mensuelle et trimestrielle.

 

Toutefois, en comparaison au même mois de l’année 2015, il a affiché une baisse de 12,8%. L’indice du chiffre d’affaires du mois sous revue (93,3) est au-dessous du seuil de référence de 100,5. Au cours du mois sous revue, la conjoncture dans la branche « Banques et Assurances », mesurée par l’indice du chiffre d’affaires a enregistré des reculs de 3,9% et 3,5% respectivement en comparaison au mois précédent et trois mois plus tôt. En revanche, l’indice a affiché une hausse de 4,3% en glissement annuel. L’indice du chiffre d’affaires d’octobre (105,4) est au-dessus du seuil de référence de 105,3.

 

 

Au cours du mois sous revue, l’activité économique dans les « Autres Services » (Hébergement, Restauration, Agences de sécurité, Cabinets d’études, etc.) a enregistré des regains de 10,1% et 10,6% en comparaison au mois de novembre 2016 et septembre 2016. En revanche, elle a connu une baisse de 7,0% en variation trimestrielle. L’indice du chiffre d’affaires du mois sous revue (108,6) est au-dessus du seuil de référence de 101,5.

 

Le chiffre d’affaires de la branche « Transport et Télécommunications » a affiché des baisses respectives de 1,3% et 9,5% en janvier 2017

Dans la branche « Elevage », la conjoncture économique au mois de janvier 2017, mesurée par l’indice du chiffre d’affaires, s’est inscrite en hausse de 2,1% et 41,7% respectivement en comparaison à ses niveaux un (01) an et trois mois plus tôt. En revanche, l’activité a enregistré un repli de 8,5% en comparaison au mois de décembre 2016. L’indice du chiffre d’affaires du mois de décembre 2016 (121,3) est au-dessous de la moyenne de longue période de 122,5. L’activité des industries manufacturières en janvier 2017 a connu des replis de 9,2%, 31,7% et 16,3% respectivement en variations mensuelle et trimestrielle ainsi qu’en glissement annuel. L’indice du mois de décembre 2016 (66,2) est au-dessous du seuil de référence de 91,9. L’activité de fourniture de l’énergie en janvier 2017 a connu des baisses respectivement de 30,9% et 30,1% par rapport au mois d’octobre et au même mois de l’année 2016.

 

Toutefois, elle s’est améliorée de 9,1% par rapport au mois de décembre 2016. L’indice du chiffre d’affaires du mois (72,5) est au-dessous du seuil de référence de 90,6. Dans le secteur des BTP, l’indice du chiffre d’affaires du mois de janvier 2017 a connu des reculs respectivement de 37,9% et 9,4% en comparaison à trois (03) mois et un an plus tôt. En revanche, il s’est consolidé de 4,2% par rapport à son niveau de décembre 2016. L’indice du chiffre d’affaires du mois sous revue (75,9) est au-dessous du seuil de référence de 105,3. Au niveau des activités commerciales, l’indice du chiffre d’affaires du mois de janvier 2017 s’est contracté de 5,2% et 3,9% respectivement en comparaison au mois précédent et un (01) an plus tôt. En revanche, il a connu un regain de 11,5% en comparaison à son niveau trois (03) mois plus tôt. L’indice du chiffre d’affaires du mois de janvier (110,2) est au-dessous de la moyenne de longue période de 110,9.

 

 

L’indice du chiffre d’affaires de la branche « Transport et Télécommunications » a affiché des baisses respectives de 1,3% et 9,5% en variation mensuelle et glissement annuel. Toutefois, en comparaison au mois d’octobre 2016, il a affiché une hausse de 7,5%. L’indice du chiffre d’affaires du mois sous revue (92,6) est au-dessous du seuil de référence de 99,9. La conjoncture dans la branche « Banques et Assurances », mesurée par l’indice du chiffre d’affaires, a enregistré au cours du mois de janvier 2017 des augmentations de 5,5% et 28,2% respectivement en variations mensuelle et trimestrielle.

 

En revanche, l’indice a affiché un recul de 15,7% en glissement annuel. L’indice du chiffre d’affaires de janvier 2017 (110,3) est au-dessus du seuil de référence de 105,1. Au cours du mois sous revue, l’activité économique dans les « Autres Services » (Hébergement, Restauration, Agences de sécurité, Cabinets d’études, etc.) a enregistré un regain de 12,7% en comparaison au mois de janvier 2016. En revanche, elle a connu des baisses de 2,5% et 0,7% respectivement en variations mensuelle et trimestrielle. L’indice du chiffre d’affaires du mois sous revue (110,5) est au-dessus du seuil de référence de 101,2.

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN : la position de Nourou-Dine Saka Saley sur la réforme du système partisan

 

BENIN – Opposition au régime Talon : Candide Azannaï fait cavalier seul !

 

BENIN – Fronde sociale : Boni Yayi, Nicéphore Soglo, Tévoèdjrè et Sébastien Ajavon en conclave à Djèffa

 

BENIN : Ajavon accuse Talon « de mauvais contributeur de l’Etat »

 

Commentaires