CONGO – Justice : Les avocats du Général Mokoko organisent un déjeuner de presse mercredi prochain à Paris

Jessica Finelle, Etienne Arnaud, Norbert Tricaud, avocats français du Général Jean-Marie Michel Mokoko, organiseront un déjeuner de presse, le mercredi 2 mai 2018, de 9h30 à 12h30, dans un hôtel du 9ème arrondissement de Paris.

 

 

Selon le communiqué de presse signé par Marc Mapingou Mitoumbi, représentant personnel et porte-parole du Général Jean-Marie Michel Mokoko, les robes noires françaises présenteront des initiatives nouvelles pour le triomphe du droit et de la vérité au Congo-Brazzaville.

Né le 19 Mars 1947 à Mossaka, le général à la retraite a été inculpé le 16 juin pour « atteinte à la sûreté intérieure de l’État et détention illégale d’armes et munitions de guerre et incitation aux troubles à l’ordre public ».

Le saint-cyrien est mis en cause dans une vidéo tournée en 2007 le montrant discutant d’un plan visant à renverser le président Denis Sassou Nguesso de son trône avec un homme dont on ne voit pas le visage et se présentant comme appartenant au service de renseignement extérieur de la République française (la DGSE).

En mars dernier, dans un entretien à l’AFP, le général Mokoko avait indiqué qu’il s’était fait « piéger » dans cette affaire de vidéo, ajoutant que la question avait été « réglée » avec le président congolais, Denis Sassou Nguesso.

Pour son principal avocat Yvon-Eric Ibouanga, « le dossier est vide ».

Dans une lettre manuscrite adressée au doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Brazzaville, faisant prévaloir son immunité juridictionnelle, Jean Marie Michel Mokoko dit arrêter toute participation à une procédure qui ne lui « offre aucune garantie d’une administration judiciaire équitable et surtout fiable ».

La semaine dernière, de passage à Paris, le ministre congolais de la Communication et des Médias, Thierry Moungalla a aanoncé sur RFI que «le procès du général Mokoko aura lieu dans quelques semaines », sans préciser la date exacte.

 

Germaine MAPANGA

 

 

Source: http://lesechos-congobrazza.com

 

Les Echos du Congo-Brazzaville (Congo)

 

 

 

A lire aussi:

 

CONGO – Justice : Jean Marie Michel Mokoko sera bien face aux juges

 

CONGO : Le « Rapport Brazza », rédigé en 1905 par Pierre Savorgnan de Brazza, sera bientôt édité dans une version BD.

 

CONGO : Christophe Moukoueké dézingue Pascal Tsaty Mabia

Commentaires