GABON – Législatives 2018 : Otandault prépare le terrain à Port-Gentil

Avec l’objectif assumé de permettre à Ali Bongo d’avoir une majorité de députés confortable dans l’Ogooué-Maritime, le membre du comité permanent du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) a lancé le week-end dernier une tournée dans la province pour appeler les populations à faire confiance aux candidats de son parti.

 

Jean-Fidèle Otandault, célébré à son arrivé selon les rites et coutumes de sa famille, le 28 à Kazet. © Gabonreview

 

Avec l’élection du président du Conseil gabonais des élections (CGE), le 26 avril, les choses semblent bien parties pour l’organisation des prochaines législatives. Au PDG, un vent de précampagne électorale est perceptible. Les responsables du parti d’Ali Bongo dans l’Ogooué-Maritime ne s’en cachent d’ailleurs plus. C’est le cas de Jean-Fidèle Otandault qui, du 28 au 29 avril a séjourné à Kazet, le village natal de sa mère, où il a lancé sa tournée devant le conduire dans d’autres localités de la province.

 

S’il a été accueilli avec tous les honneurs par sa parentèle, et selon les rites et coutumes des peuples des lacs, de l’Ogooué et de l’océan, le fils prodigue s’est bien vite rappelé de la raison de sa venue.

 

«Nous irons bientôt aux élections législatives. Ma mission en tant que ministre d’Etat, originaire de la province et surtout en tant que membre du comité permanent du bureau politique du PDG, est de rassembler et d’apporter une majorité confortable au chef de l’Etat. Jusqu’à présent, j’ai été à Port-Gentil, où nous avons pris un certain nombre d’initiatives et posé un certain nombre d’actes, mais aujourd’hui j’ai décidé de lancer une tournée de toutes les circonscriptions électorale de l’Ogooué-Maritime», s’est-il exprimé au terme de son séjour.

 

Si le membre du bureau politique du PDG dans le 2e arrondissement de Port-Gentil a tenu à démarrer sa tournée dans le village de ses aïeux, c’est qu’il a estimé qu’avant d’aller à la conquête d’autres régions, il lui était important de commencer par son village. Selon Jean-Fidèle Otandault, il s’agissait notamment «d’avoir la bénédiction des (siens)».

 

«Mon message à leur endroit était simple», a indiqué le ministre d’Etat au Budget et aux Comptes publics. «Le chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo Ondimba veut faire de notre pays un pays émergent. Il est plus que nécessaire que tous les fils de ce pays puissent se rassembler. C’est donc un message de rassemblement et d’union que je leur ai transmis afin que nous apportions ensemble une majorité confortable au président de la République. J’ai demandé, d’abord à ma famille biologique, puis à ma famille politique dans l’Ogooué-Maritime de soutenir l’action du chef de l’Etat.»

 

Par 

 

 

Source: gabonreview.com

 

Gabonreview.com (Gabon)

 

 

A lire aussi:

 

GABON – Journée nationale de la femme : Les femmes rurales et autochtones à l’honneur

 

GABON – Personnalisation de l’engagement de Jean Ping: Le baiser de la mort

 

GABON – Affaire Pascal Oyougou : Jean Ping snobe Marie Christine Lebama !

Commentaires