SENEGAL – Barthélémy Dias ne recule pas lors de son procès : « Je confirme mes propos »

Lors de son procès qui se tient aujourd’hui au tribunal de Dakar, Barthélémy Dias ne démord pas, laissant entendre à travers ses réponses qu’il assume pleinement ses propos.

 

 

Barthélémy Dias de déclarer que « Je confirme les propos et si je suis condamné je pense que Malick Gackou doit être aussi condamné parce qu’il a appelé à descendre dans la rue « …. avant de rajouter « Je fais don de ma liberté, peu importe le verdict. Une fois en prison j’étais ravi et j’ai dormi jusqu’à midi parce que j’étais quitte avec ma conscience…Je ne veux pas rentrer à la maison. Je veux rester auprès de mon grand frère Khalifa Sall. Si Khalifa Sall doit rester en prison, je ferai pareil ».

 

Dans cette magistrature, il y a des prostituées…

 

« Certains ont été choqués par le mot prostitution. La prostitution peut être légale. Je n’ai jamais insulté un magistrat, j’ai parlé de la magistrature. Je réitère mes propos, la magistrature est apprivoisée. J’ai exercé un droit qui est la parole. Si je dois être poursuivi pour ces propos la moitié de la population doit être poursuivi. Loin de moi l’idée d’insulter ou de nuire qui que ce soit. J’ai effectué des propos, dans cette magistrature, il y a des prostituées et non des magistrats. J’ai parlé au sens figuré. Il y a des magistrats qui ne respectent pas leurs serments. C’est dans ce cas que j’ai dit que l’Exécutif, je n’ai pas cité de nom et dans l’Exécutif, le ministre de la Justice en fait partie. Dans cette magistrature, il y a des brebis galeuses. Je fais don de ma liberté, peu importe le verdict. Je ne pense pas dans ma parole à chercher à faire mal. Il citait les propos de Moustapha Cisse Lo qui avait dit que tous les magistrats sont des corrompus. Il a posé la question au Procureur où était il? »

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL : Arrêté et placé en garde à vue : Barthélémy Dias condamné par les magistrats

 

SENEGAL – Confiscation des biens : L’Etat du Sénégal perd devant Karim Wade

 

SENEGAL – Dessous de l’accord gazier entre le Sénégal et la Mauritanie : Abdel Aziz fait des révélations

 

SENEGAL – Présidentielle 2019 : Youssou Ndour affûterait-t-il ses armes, lui aussi ?

Commentaires