SENEGAL – «Le parrainage sera maintenu», selon Macky : jusqu’au-boutisme, quand tu nous tiens !

Alors que ça râle de partout à propos de son projet de parrainage, Macky persiste et signe. Il s’entête et s’obstine à vouloir faire passer ce projet. C’est du moins ce que le quotidien L’AS paru ce jeudi nous explique. En effet, lors de la rencontre du Secrétariat exécutif national (SEN) de l’Alliance pour la République (Apr), ce mercredi 11 avril, le chef de l’exécutif a lancé à ses partisans : «Le parrainage sera maintenu». Mais non sans stratégie.

 

 

Le patron de l’APR mise sur la communication, mais moins en direction de la classe politique que des populations. Il aurait demandé à ses lieutenants d’aller «porter le combat auprès de l’opinion pour faire comprendre le bien-fondé de son projet».

C’est un bon calcul qu’il fait en effet. Parce que conscient de ceux que sont les populations que c’est la mobilisation des populations qui avait fait reculer Wade le 23 juin 2011, même si la société civile et les politique étaient ceux qui ont lancé l’appel.

 

Ainsi donc, si l’APR réussit son coup de com’ auprès des populations, la mobilisation sera faible et il pourrait penser que les populations sont favorables à son projet. Et il ira jusqu’au bout.  Puisqu’il estime que l’opposition, tout en rejetant le parrainage, n’a fait aucune contre-proposition allant dans le sens d’atteindre l’un des buts du projet, c’est-à-dire : «éviter les candidatures fantoches» à la présidentielle, toujours selon L’AS.

 

Noël SAMBOU

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Barthélémy Dias ne recule pas lors de son procès : « Je confirme mes propos »

 

SENEGAL : Arrêté et placé en garde à vue : Barthélémy Dias condamné par les magistrats

 

SENEGAL – Confiscation des biens : L’Etat du Sénégal perd devant Karim Wade

 

SENEGAL – Dessous de l’accord gazier entre le Sénégal et la Mauritanie : Abdel Aziz fait des révélations

 

SENEGAL – Présidentielle 2019 : Youssou Ndour affûterait-t-il ses armes, lui aussi ?

Commentaires