BENIN – Candide Azannaï : « On ne peut pas confier nos poulaillers à des loups »

« Le Bénin est aujourd’hui un désert de compétences ». Ces propos du Chef de l’Etat, Patrice Talon continuent de susciter les réactions au sein de l’opinon. La dernière en date est celle du Président du Parti Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï. Il a saisi l’occasion du troisième anniversaire de sa supposée tentative d’enlèvement pour fustiger ces déclarations du numéro 1 béninois.

 

Candide Azannaï, Président du parti « Restaurer l’Espoir » – Bénin

 

Candide Azannaï n’est pas d’accord avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon. Pour lui, traiter les Béninois d’incompétents, c’est une « injure à l’intelligentsia béninoise ». Il désapprouve ces propos qui sont loin de la réalité car, selon lui, les Béninois sont compétents pour gérer les affaires de la cité qui sont aujourd’hui confiées aux expatriés qui reviennent plus chères à l’Etat que les nationaux. « Les Burkinabés étaient-ils tous intègres avant de dire que leur pays est celui des hommes intègres? Alors, pourquoi traiter le Bénin de désert de compétences? », s’est-il indigné.

 

L’homme ne s’oppose pas au recours à l’expertise dans certains domaines bien précis mais s’offusque en réalité du fait de considérer tous les Béninois comme des incompétents. « Nous sommes les pays des hommes compétents », a insisté l’ancien Ministre de la défense nationale avant de conclure: « On ne peut pas nous exclure de la gestion de nos biens. On ne peut pas confier nos poulaillers à des loups. N’acceptez pas qu’on vous dévalorise».

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Sylvain Akindes: « le véritable désert de compétence est à la tête de l’Etat… »

 

BENIN : la position de Nourou-Dine Saka Saley sur la réforme du système partisan

 

BENIN – Opposition au régime Talon : Candide Azannaï fait cavalier seul !

Commentaires