BENIN – Victor Topanou : « qu’on mette le ravip dans les tiroirs et qu’on en parle plus »

 

 

La réalisation du recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP) est-elle un caprice du gouvernement du président Patrice Talon? En tout cas pour le professeur de droit et ancien garde des sceaux, le professeur Victor Topanou, ce n’est ni moins ni plus cela.

 

Invité dans une émission politique sur une chaîne de télévision numérique, le professeur Victor Topanou en évoquant son opinion sur le ravip a simplement suggéré qu’on le mette dans la poubelle et qu’on en entende plus parler. « Qu’on mette le RAVIP dans les tiroirs et qu’on en parle plus » a t-il suggéré.

Pour lui, le ravip n’avait pas sa raison d’être. A le croire, la lépi est en mesure de réaliser tout ce qu’on attribue au ravip et on n’avait pas besoin de débourser encore 40 Milliards pour réaliser cet instrument dit de développement. Il suffisait avec un peu de moyens; en tout cas pas 40 Milliards pour parfaire la lépi qui étant pourtant un instrument consensuel contrairement au ravip; estime t-il.

 

« La LEPI offre des possibilités extraordinaires. C’est une base de données et on peut faire toutes les applications qu’on veut avec. Si on considère qu’elle n’est pas exhaustive, si on veut ouvrir la marge jusqu’à 0 an, on l’ouvre. Donc ce n’est qu’une amélioration. Si on estime qu’on doit y intégrer les étrangers, on l’autorise; la LEPI ne s’y oppose pas mais pour le vote, on extrait la liste électorale de cet ensemble et on va aux élections avec. Sincèrement, si vous voulez mon avis, j’invite sincèrement le gouvernement à reprendre son RAVIP pour ne pas plonger le pays dans des difficultés« , a t-il indiqué.

 

Pour lui, le gouvernement peut faire tout ce qu’il veut du RAVIP mais qu’il ne se hasarde pas de lier cet instrument non consensuel aux élections. « Si jamais on commence par parler de RAVIP, en lien avec les élections, alors là je pense qu’on va aller vers le décor » a-t-il conclu.

 

 

 

Source: http://beninwebtv.com

 

Benin Web TV (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – Candide Azannaï : « On ne peut pas confier nos poulaillers à des loups »

 

BENIN – Sylvain Akindes: « le véritable désert de compétence est à la tête de l’Etat… »

 

BENIN : la position de Nourou-Dine Saka Saley sur la réforme du système partisan

 

BENIN – Opposition au régime Talon : Candide Azannaï fait cavalier seul !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *